Fermer le menu
Logo Tours

Le projet médical du CHRU de Tours comprend un volet Recherche ambitieux qui a pour vocation la poursuite du développement d’une offre de soin d’excellence mais aussi le renforcement de son attractivité pour les patients et les professionnels de la santé.

Une philosophie: l’essence de notre Centre Hospitalier Universitaire est de savoir allier les missions de soins et de recherche qui, en étroite connexion , coexistent dans les lieux même de prise en charge des patients, créant un cercle vertueux permettant d’alimenter les questionnements scientifiques des laboratoires, d’enrichir les développements par la pratique clinique, et de travailler sur la transposition à l’homme.

Ce cercle vertueux, aller-retour entre le lit du malade et les laboratoires, c’est ce qu’on appelle la recherche translationnelle.

Cette philosophie est celle qui a dominé la construction scientifique du campus hospitalo-universitaire de Tours.

La première unité Université/Inserm a fêté ses 30 ans en 2018.

Une recherche translationnelle de pointe

Notre stratégie de recherche est fondée sur :

Trois axes de recherche translationnelle de pointe :

  • Anticorps thérapeutiques
    Les anticorps thérapeutiques ont révolutionné le traitement de nombreuses pathologies (maladies inflammatoires, cancers, …). En raison de certains effets indésirables et de leurs coûts, ils représentent un défi pour les prescripteurs et le système de santé. Le CHRU de Tours, avec les unités et équipe de recherche du site, a acquis une visibilité internationale dans ce domaine. Le CHRU est partenaire du LabEX MAbImprove « de meilleurs anticorps, mieux développés et mieux utilisés ». 
  • Infectiologie
    Cette thématique de recherche s’appuie sur l’expertise des praticiens cliniciens et épidémiologistes, et des disciplines transversales concernées par les pathologies infectieuses, des biologistes, des qualiticiens, des pharmacologues, dans chacun des domaines développés. Une interaction existe naturellement avec la thématique de recherche sur les anticorps thérapeutiques. Au sein de cet axe, 4 thématiques ont été identifiées : infections ostéo-articulaires, épidémiologie en infectiologie, vaccinologie et virologie, infections respiratoires graves. L’infectiologie représente un domaine très dynamique pour l’enseignement et la recherche en région Centre Val de Loire, matérialisée par la structure fédérative de recherche (FED) sur les maladies infectieuses (FED 4225 – Fédération de recherche en infectiologie (FéRI) de la région Centre Val de Loire), qui associe de nombreuses équipes travaillant sur les maladies infectieuses au sein des Universités de Tours et ORLEANS, du CHU de Tours, et du centre Inra de Tours-NOUZILLY.
  • Neuropsychiatrie et innovations technologiques
    Cet axe est né d’une longue tradition de collaboration entre cliniciens de plusieurs disciplines (psychiatrie, physiologie, neurologie, gériatrie) d’une part, et des équipes de biophysique développant des techniques innovantes d’imagerie notamment par ultrason et par utilisation de radiopharmaceutique. A l’origine préférentiellement dédiée à l’autisme, cette collaboration s’est ensuite étoffée de recherches sur les pathologies dépressives et anxieuses, ainsi que sur les pathologies neurodégénératives.
    Les travaux de cet axe sont renforcés par l’existence de plateformes d’équipements de biologie mutualisés entre l’Université, le CHU et l’Inserm, ou encore l’existence d’un module Innovations Technologiques du CIC Inserm 1415 (8 en France).
    Cet axe de recherche témoigne de l’originalité du positionnement scientifique du CHU de Tours, par sa capacité à développer des travaux de recherche clinique complexes (comme des études d’imagerie moléculaire), sur des patients ayant rarement accès aux protocoles de recherche (enfants et adultes avec trouble du spectre de l’autisme, patients avec troubles dépressifs ou anxieux, patients avec pathologies neurodégénératives jeunes ou âgés), de caractère translationnel (du modèle animal à l’étude clinique, validation de nouveaux outils d’investigation…), et débouchant sur une meilleure caractérisation des patients et des pathologies étudiées mais ouvrant sur de nouvelles perspectives thérapeutiques (stimulation cérébrale).

En 2019, un Centre d’Excellence Autisme (EXAC-T) a été labellisé au CHU de TOURS (membre du  réseau HUGO).

Trois axes de recherche clinique d’excellence

  • Thématique Dermatologie :
    Notamment sur les maladies dermatologiques chroniques ou récidivantes de l’enfant, ou encore sur l’acceptance des maladies chroniques affichantes de l’enfant
  • Thématique Cardiologie :
    Anticoagulant, stimulation cardiaque, insuffisance cardiaque, cardiologie interventionnelle (notamment interventions valvulaires percutanées), maladie coronaire et infarctus du myocarde), anticorps PCSK9.
  • Thématique Phases précoces :
    En hématologie (lymphoproliférations, syndromes myélodysplasiques) en association avec le CIC Inserm 1415, et en radiotraceurs (neuroradiologie, cancérologie) avec le développement au CERRP de nouvelles molécules, en lien avec le CIC Inserm 1415 et son module Innovations technologiques.

Le CHRU de Tours, concourt à cette dynamique, de par l’implication de ses personnels Hospitalo-Universitaires et ses interfaces en termes de locaux et d’infrastructures, avec 10 unités de recherche de l’Université de Tours, labellisées Inserm, Inra ; ou CNRS, pour 8 d’entre-elles.

Plus de 70% de nos personnels hospitalo-universitaires sont affiliés à une Unité ou Equipe de recherche du site, témoignant de l’engagement fondamental de nos médecins dans la recherche en santé, préparant la médecine de demain.

https://www.univ-tours.fr/sciences-de-la-vie-et-de-la-sante/.

Le CHRU de Tours participe à 3 Laboratoires d’Excellence (LabeEX MAbImprove, Iron et Synorg)  ainsi qu’au Programme Ambition Recherche Développement(ARD) 2020 Biomédicaments.

Une plateforme de recherche clinique en soutien aux investigateurs

Le CHRU de Tours met en œuvre une Plateforme de recherche clinique, en soutien des médecins investigateurs, composée de plusieurs modules. Au total, près de 140 professionnels de la recherche clinique interviennent en soutien aux investigateurs :

Module Investigation clinique et méthodologie

  • Pour les recherches entrant dans les thématiques du Centre d’Investigation Clinique (CIC 1415) labellisé Inserm et composé d’un module plurithématique et d’un module Innovations Technologiques
  • Pour les recherches hors thématiques CIC : l’ERIC : Equipe de Renforcement de l’Investigation Clinique 

Module Gestion des prélèvements biologiques :

  • 2 biobanques :
    •  CRBT : Centre de Ressources Biologiques de Touraine
    • Tumorothèque
  • Un laboratoire spécialisé dans le dosage pharmacologique des anticorps thérapeutiques :
    • CEPIBAC : Centre Pilote de Suivi Biologique des Anticorps Thérapeutiques

Module Santé Publique

  • EpiDcliC : unité d’Epidémiologie des Données Cliniques en Centre Val de Loire
  • UEME : Unité d’Evaluation Médico-Economique
  • e-CDC : Centre de Données Cliniques  renvoi vers page e-CDC 

Médicaments et radiopharmaceutiques pour la recherche hospitalière

Nos relations avec l’Université de Tours

Le Centre Hospitalier Régional Universitaire (CHRU) de Tours est lié par convention constitutive avec l’Université de Tours depuis 1973 (date de la première convention). Ces deux établissements entretiennent une relation forte de collaborations  multiples : formation des médecins, gestion des personnels médicaux hospitalo-universitaires, coordination stratégique, projets de recherche communs, contribution du CHRU au fonctionnement des Unités de Recherche sous tutelle de l’Université, mutualisation de ressources documentaires médicales, mutualisation de plateformes technologiques (CIRE, BCR) . Le CHRU est signataire de la convention de coordination territoriale Centre Val de Loire, qui a succédé à la COMUE. https://www.univ-tours.fr/sciences-de-la-vie-et-de-la-sante/sciences-de-la-vie-et-de-la-sante-316698.kjsp?RH=1512586214097?RH=1512586214097 Le Comité de la Recherche Biomédicale et en Santé Publique Depuis plus de 15 ans, le CHRU et l’Université coordonnent leurs stratégies de recherche en santé, en se réunissant 4 fois par an au sein du CRBSP (Comité de la Recherche Biomédicale et en Santé Publique). Ce comité comprend douze membres qualifiés dans le domaine de la recherche :
  • 4 représentants du CHU : le Directeur Général, le Président de la Commission Médicale d’Etablissement, le Vice-Président Recherche et le Président de la DRCI ;
  • 4 représentants de l’Université de Tours : le Président de l’Université, le Vice-Président Recherche de l’Université, l’Assesseur à la Recherche du Doyen de la Faculté de Médecine, et le Doyen de la Faculté de Pharmacie ;
  • 4 représentants des organismes de recherche associés aux missions du CHU de Tours : le Directeur de l’UMR Inserm 1253, le Directeur de l’UMR 1100, le Directeur de l’UMR ERL 7001 et le Président du Centre INRA de Tours NOUZILLY.
Il est également composé d’invités permanents  parmi lesquels: le Doyen de la Faculté de médecine de la Région Centre Val de Loire, les coordinateurs scientifiques des deux FHU SUPORT et GOAL, le coordonnateur du CIC …Par ailleurs, depuis 2018, dans le cadre de la mission du CHRU de Tours en tant qu’établissement coordinateur auprès des établissements support des GHT de la Région Centre Val de Loire, des représentants de ces établissements sont systématiquement invités au comité. Consulter la page « Outils et structures d’appui à la recherche ». Enfin, le CHRU de Tours est membre fondateur, avec ses partenaires régionaux, de la Structure Expérimentale C-VALO, financée par le programme national Investissements d’Avenir, en charge d’accompagner les projets innovants ayant une perspective de développement industrielle.

Une culture « Recherche »

  • Afin d’entretenir et développer un écosystème et une culture « Recherche », le CHU et la Faculté de Médecine organisent ,chaque année, plusieurs dispositifs de soutien à destination des professionnels médicaux et paramédicaux du CHU, tels que des séminaires méthodologiques, une Appel d’Offre Interne dédié aux Jeunes Investigateurs médicaux et paramédicaux âgés de moins de 40 ans, une Journée de la Recherche Biomédicale avec le CHU et la Faculté de Santé d’ANGERS, ou encore la Soirée Annuelle de la Recherche du CHU.