Fermer le menu
Logo Tours

L’insuffisance cardiaque aiguë est une situation fréquente et grave. Le projet GAVROCHE a pour objectif d’étudier le lien entre la variation du taux de sucre dans le sang (glycémie) et le pronostic des patients hospitalisés pour insuffisance cardiaque.

L’étude portera sur plus de 20 000 patients hospitalisés entre 2011 et 2019 dans les 5 CHU du Grand Ouest, dont le CHU de Tours .

Les données seront extraites des centres de données cliniques de chaque CHU, et traitées dans les meilleures conditions de sécurité et de confidentialité, tout en garantissant la pertinence scientifique des résultats.

Pour en savoir plus :

Le vieillissement de la population française soumet les individus à une polymédication extrêmement fréquente et par conséquent à un fort risque d’interaction médicamenteuse pouvant entraîner des effets indésirables graves.

L’objectif du projet HUGOSHARE est de décrire et de prédire la survenue d’évènements indésirables au cours du parcours de soins ville-hôpital, en analysant les consommations médicamenteuses ambulatoires et au décours de l’hospitalisation, dans une démarche d’amélioration des outils d’aide à la prescription destinés aux professionnels de santé et de sécurisation des prescriptions.

Les données utilisées pour cette étude sont extraites des entrepôts de données des établissements et de la base de l’Assurance maladie, ce qui permet la création d’algorithmes automatisés d’aide à la prescription.

Pour en savoir plus :

Les bases de données massives en santé constituent de nouvelles sources d’information utiles à la veille sanitaire et à la recherche médicale.

Le projet de recherche ValORIS a pour objectif d’évaluer un processus automatisé de repérage des infections sexuellement transmissibles dans les bases de données, mais également de proposer le développement de nouveaux algorithmes de repérage innovants. Ce projet vise à améliorer les connaissances médicales et à terme le suivi des patients porteurs de ces infections.

Cette étude sera menée dans un cadre déontologique et réglementaire strict, et a fait l’objet d’une autorisation de la commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL). 

Centre de Données Cliniques du CHRU de Tours (CDC), un entrepôt de données pour la recherche

Le Centre de Données Cliniques du CHRU de Tours (CDC), un entrepôt de données pour la recherche

La recherche est l’une des missions du CHRU de TOURS. Il existe plusieurs types de recherche en santé, dont :

  • la recherche clinique avec inclusion de patients volontaires : par exemple pour le test d’un nouveau traitement
  • la recherche observationnelle sur données déjà existantes, recueillies en routine dans le cadre de la prise en charge : par exemple pour caractériser les facteurs associés à une maladie particulière.

Quel que soit le type de recherche, il est nécessaire de disposer d’un outil qui centralise toutes les données médicales des patients, afin d’éviter de « passer à côté » de patients qui pourraient être inclus dans une recherche et/ou d’avoir à consulter « à la main » un grand nombre de dossiers pour chaque recherche.

Cet outil de centralisation est notre Centre de Données Cliniques, qui stocke (sauf opposition expresse de votre part) sans mention de votre identité, les données médicales et administratives au cours de votre séjour ou ultérieurement.

Le CDC est un entrepôt de données conforme aux règles éthiques, juridiques et déontologiques de la recherche, telles que définies par le cadre législatif et règlementaire français et européen, qui garantit la protection de vos données et définit les conditions de mise en œuvre d’une recherche.

Qu’est-ce qu’un entrepôt de données ?

Un entrepôt de données regroupe dans une seule grande base les données informatisées issues des différentes sources d’information logicielles de l’établissement.

  • Au CHRU de Tours, l’entrepôt de données à visée de recherche est le CDC. Il contient les données médicales et administratives  des patients (sans mention de leur identité), afin de pouvoir mener des études à grande échelle, pour répondre aux questions des praticiens et faire avancer la recherche médicale.
  • Ces données sont collectées au cours du soin, lors de venues au CHRU, pour la prise en charge de chaque patient.
  • Grâce au très grand nombre de données collectées, il sera possible de mieux comprendre certaines maladies et de développer des outils de dépistage et de prévention.
  • Les applications potentielles sont très vastes et ouvrent sur la médecine du futur, notamment dans le champ de la médecine préventive, personnalisée et prédictive.

Quel encadrement réglementaire pour la réutilisation de mes données?

La réutilisation des données de soin à des visées de recherche est strictement encadrée au plan règlementaire et législatif (Cf. mentions légales) afin de garantir :

  • une totale confidentialité et sécurité des données de patients,
  • le respect de vos droits au regard de la loi « Informatique et Liberté » et du Règlement Général européen pour la Protection des Données personnelles (RGPD),
  • l’entrepôt de données du CHRU de Tours a reçu l’autorisation de la CNIL en date du 12/11/2019

Quels sont mes droits ?

Vous pouvez à tout moment vous opposer à l’utilisation de vos données et/ou de vos échantillons biologiques, en complétant et renvoyant ce formulaire d’opposition

Pour accéder au répertoire des recherches n’impliquant pas la personne humaine, vous pouvez consulter le répertoire national des projets via le lien suivant : https://www.health-data-hub.fr/projets.

Pour toute question ou pour exercer vos autres droits, vous pouvez contacter le Délégué à la Protection des Données (DPO) du CHRU de Tours.

Contacter le Délégué à la Protection des Données (DPO) du CHRU de Tours
Contacter notre Centre de Données Cliniques