Fermer le menu
Logo Tours

LE GHT TOURAINE-VAL DE LOIRE (GHT TVL)

Depuis 2016, le GHT TVL a continué à susciter intérêt et engage­ment auprès des professionnels de santé, tels que l’attestent les nombreuses réunions thématiques, les professionnels de santé de tous horizons impliqués et les sollicitations pour ouvrir des groupes de travail « Parcours de soins ».

Tous les champs d’activité, sanitaire, social et médico-social, médecine de ville, universitaire et recherche en ce qui concerne la faculté de médecine, y sont représentés. Cette pluralité est un des atouts du GHT, tout particulièrement pour analyser ensemble les parcours de soins avec l’objectif de les améliorer.

Le Projet Médical Partagé :

Les orientations stratégiques du PMP reposent sur un socle commun, permettant le partage d’information, une politique des postes partagés, une mutualisation des compétences, et la fluidification des parcours. Cela a permis de définir des filières, des parcours de soins, et d’engager des projets.

PARTAGER L’INFORMATION – TRAVAILLER ENSEMBLE

  • Accès au dossier informatique du CHRU

Depuis 2018, les médecins des CH du Chinonais, de Luynes, d’Amboise/Château-Renault et de Loches, accèdent au DPI du CHRU à partir de postes déployés au sein de différents services médicaux.

Ce dispositif est une aide réelle pour la prise en charge et la connaissance d’un patient multi-établissements et vient compléter la gamme des outils informatiques d’aide à la communication médicale, tels que la Messagerie Sécurisée de Santé (MSS) ouverte en 2017. Celle-ci continue d’être déployée vers les professionnels de médecine libérale.

  • Télémédecine

Le dispositif de Télémédecine s’est développé en 2018 entre le CHRU et les EHPAD du GHT, par un programme de formations/ informations autour des thèmes de gériatrie.

Son déploiement se poursuit notamment dans le Lochois et le Chinonais, et concerne l’oncologie digestive, la neuropédiatrie, la douleur chronique et la gérontopsychiatrie.

  • Échange d’images

Le déploiement d’échange/archivage/partage des images de radiologie en coupes se poursuit sur l’ensemble du parc d’équipements des établissements du GHT. La diffusion des images et de leurs résultats depuis le SAU pédiatrique et les consultations externes de pédiatrie aux médecins libéraux mise en œuvre en 2017 se poursuit. Le projet de Pôle d’Imagerie Médicale Mutualisée (PIMM) porté par le CHRU contribuera à renforcer l’attractivité des jeunes médecins radiologues et à réduire les délais d’attente en Imagerie.

  • Formation

Un catalogue de formations des professionnels est désormais disponible pour les établissements du GHT.

  • Éthique

Le groupe Éthique GHT a lancé en 2018 un séminaire annuel à l’initiative du CHRU. Il a permis aux soignants de porter un regard croisé sur des problématiques communes, d’être un lieu de partage et de discussions.

  • Soins palliatifs

Le travail de collaboration des équipes de soins palliatifs se poursuit dans le cadre de la FIHUSP, avec la mise en place d’échanges réguliers entre professionnels et de formations auprès des personnels d’EHPAD.

  • Qualité/Gestion des risques

Le groupe des pharmaciens du GHT a réalisé une évaluation des pratiques des piluliers d’EHPAD, réalisant ainsi la première étape de la construction d’un livret thérapeutique commun en gériatrie.

Dans le cadre de la Qualité – Gestions des Risques, les établisse­ments parties au GHT ont participé aux exercices Plan Blanc, et Inondation par crue de Loire, afin de mettre en commun savoir et compétence dans des situations exceptionnelles. Ils ont établi un plan qualité et un programme qui a permis de répondre aux attendus de la Certification synchronisée en 2018. Une procédure de gestion des évènements indésirables GHT est désormais utilisée.

CONFORTER L’OFFRE DE PROXIMITÉ

  • Offre de consultations spécialisées

Le GHT a connu en 2018 une progression importante des consultations avancées spécialisées dans son territoire, permettant ainsi de développer l’offre de soins de proximité. Actuellement, plus de 60 praticiens du CHRU ont un exercice partagé avec les autres établissements du GHT. Les 7 établissements parties du GHT ont désormais une « charte éthique » favorisant le recrutement des professionnels de santé médicaux.

  • Équipe de Territoire

Le CeGIDD du CHRU continue son déploiement : après le Chinonais, une ouverture dans le Lochois est envisagée.

  • Plateforme Territoriale d’Appui

Le GHT s’implique sur les modalités d’articulation avec la Plateforme Territoriale d’Appui (PTA), afin de garantir un appui aux professionnels pour faciliter le Parcours de Soins complexe multi-intervenants et tenant compte de l’offre de proximité.

S’INSCRIRE DANS LES APPELS À PROJET MINISTÉRIELS

Les 5 projets portés par le GHT TVL retenus lors de l’Appel à Projet 2017 ont tous été réalisés en 2018. Pour rappel, ces projets concernaient la diabétologie, les systèmes d’informa­tion médicale, la biologie, la qualité et gestion du risque et la coordination des actions suite aux conférences Hospitalo-Uni­versitaires annuelles. De nombreuses sessions de formation ont eu lieu dans le cadre des projets retenus (diabétologie, biologie médicale).

FLUIDIFIER LE PARCOURS DE SOINS

  • Au sein des SSR

À la suite d’une année d’études et de rencontres interpro­fessionnelles entre le CHRU et le CH de Luynes, force a été de constater une augmentation du nombre de patients âgés poly-pathologiques du CHRU au CH de Luynes.

Le GHT poursuivra en 2019 cette étude avec d’autres parte­naires SSR, tels que le Centre de Rééducation Bois-Gibert et le Centre de rééducation Le Clos Saint-Victor.

  • Dispositif PReGnant-SEE

(Prévention des Risques de la Grossesse dès le premier Trimestre – Sécurisation Et Évaluation)

Le dispositif PReGnant-SEE, en cours de déploiement, atteindra 100% des établissements concernés en 2019.

  • La prise en charge en santé mentale

L’amélioration de la prise en charge de la santé mentale de l’enfant et l’adolescent a été l’une des préoccupations majeures des établissements du GHT. Le dispositif Soins et Études a ouvert officiellement le 16 octobre 2017, conjuguant ainsi les efforts du CHC, du CHRU, de la maison des Adolescents et du CSOS de l’ARS CVL ; il est devenu pérenne en 2018.

Le renforcement de l’Unité Mobile de Pédopsychiatrie à Clocheville et la finalisation du projet de prise en charge psycho-médicosociale Parent/bébé au CHIC ont été actés en 2018.

  • La filière AVC

Le GHT TVL a fait de la prise en charge de l’AVC et des moda­lités d’organisation des filières pré et post UNV, une priorité. Cela s’est traduit par une réduction des délais de prise en charge pré UNV depuis le Chinonais et une amélioration de la prise en charge dans le secteur d’Amboise/Château-Renault. L’information portée aux équipes sera poursuivie.

LE PROJET DE SOINS PARTAGÉ DU GHT

Le Projet de Soins Partagé du GHT a été validé en juin 2017. La réflexion a porté sur le patient et la coordination des soins, les compétences et le management, la qualité de vie au travail et les risques psycho-sociaux.

En 2018, les groupes de travail continuent leurs missions et développent les actions inscrites dans les fiches projet.

LE PROJET PÉDAGOGIQUE PARTAGÉ DU GHT

Le Projet Pédagogique Partagé du GHT s’inscrit naturellement dans la démarche de projet partagé porté par les communau­tés hospitalières du territoire. Inscrit dans la durée, le PPP a donné lieu à l’élaboration de trois premières fiches actions : « Se connecter » pour mieux travailler ensemble, le tutorat, la recherche paramédicale. Ces fiches sont destinées à consolider la démarche de territoire et à ouvrir la voie à une stratégie intégratrice des processus de formation.

LE PROJET DE GESTION PARTAGÉ DU GHT

Le projet de gestion partagé du GHT, terme qui ne figure ni dans la loi du 26 janvier 2016, ni dans le décret du 27 avril 2016, est un marqueur de la volonté commune des établissements qui constituent le groupement de porter un projet global à l’échelle du territoire, y compris dans les domaines logistiques, techniques et de gestion.

Bâti autour de trois axes : Proximité et Subsidiarité, Expertise et Partage, Harmonisation et Mutualisation, ce projet concerne les domaines suivants :

  • Les fonctions devant réglementairement être animées par l’établissement support pour le compte des établissements parties au groupement, tels que le SIH, les achats, les écoles, les instituts de formation et la formation continue.
  • Les fonctions pouvant être menées par l’établissement support pour le compte des établissements parties au groupement, dans le cadre d’une harmonisation et/ou d’une mutualisation des pratiques ou des procédures, tels que la gestion des ressources humaines (personnel médical et non médical), la logistique, les finances, le patrimoine, les infrastructures et la maintenance.

Ce bilan est un point d’étape au service d’un formidable enjeu de réorganisation des établissements et d’évolution des modes de pensée qui porte sur 5 ans, durée à la fois longue et courte pour avancer ensemble dans la même direction. Certains projets peuvent devenir obsolètes, d’autres peuvent émerger en fonction de l’évolution de la démographie médicale, des recommandations des sociétés savantes, de l’HAS.

La capacité d’anticipation du GHT et sa force d’adaptation doivent permettre de garantir une évolution des parcours de soins pour gagner en fluidité et simplicité. C’est le défi que le GHT devra surmonter ! La communication reste la clé de la réussite de ce GHT et l’indicateur de performance de ce qu’en feront les acteurs.

Création le 1er juillet 2016

7 membres du groupement

  • 7 établissements publics de santé (membres)
  • 2 établissements d’hospitalisation à domicile (associés)
  • 3 établissements médico-sociaux (partenaires)

Association à la Faculté de médecine de la Région Centre-Val de Loire

7550 lits et places

Soit 83 % lits et places des établissements de santé d’Indre-et-Loire.