Fermer le menu
Logo Tours

3 ans

Non accessible en apprentissage

Sommaire

Le métier 

L’infirmier dispense des soins de nature préventive, curative, éducative ou palliative dans le but d’améliorer, maintenir ou restaurer la santé. Les soins intègrent qualités techniques et qualités relationnelles. Il contribue ainsi à l’éducation à la santé et à l’accompagnement des personnes ou des groupes dans leur parcours de soins en lien avec leur projet de vie personnalisé. Quel que soit son lieu d’exercice, l’infirmier collabore avec tous les membres d’une équipe soignante en inter professionnalité.

Qualités requises

  • Intérêt pour les disciplines sanitaires et sociales
  • Qualités humaines et relationnelles
  • Aptitudes à la démarche scientifique et maîtrise des bases de l’arithmétique
  • Compétences en matière d’expression orale et écrite
  • Compétences organisationnelles et savoir-être

Lieux d’exercice

Établissements de santé (secteur public et privé)

  • Secteur hospitalier : médecine, chirurgie, pédiatrie…
  • Secteur extrahospitalier : domicile, santé scolaire, santé au travail…
  • Milieu médico-social et associatif (EHPAD, Foyer d’Accueil Médicalisé…)
  • Organisations humanitaires
  • Armée, milieu carcéral…

Perspectives

La formation

Durée de la formation

Elle se déroule sur 3 années soit six semestres de vingt semaines chacun, équivalant à 4200 heures et comprend 28 semaines de congés. La répartition des enseignements est la suivante :

  • formation théorique de 2100 heures
  • formation clinique (stage) de 2100 heures

Objectifs

La formation vise l’acquisition de compétences professionnelles pour répondre aux besoins de santé de la population.

Les objectifs de la formation sont :

  • d’accompagner l’étudiant dans la construction des éléments de sa compétence à travers l’acquisition de savoirs et savoir-faire, d’attitudes et de comportements d’amener l’étudiant à devenir un praticien autonome, responsable et réflexif ;
  • de développer chez lui des ressources en savoirs théoriques et méthodologiques, en habiletés gestuelles et en capacités relationnelles
  • de lui apprendre à reconnaître ses émotions et à les utiliser avec la distance professionnelle qui s’impose
  • de développer chez l’étudiant une éthique professionnelle.

D’une durée de 3 ans, la formation d’infirmier débouche sur l’attribution du diplôme d’État d’infirmier validant 180 crédits européens (ECTS), obligatoire pour exercer la profession, et sur la délivrance d’un grade de licence.

Compétences

Dix compétences sont identifiées :

  1. Évaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier
  2. Concevoir et conduire un projet de soins infirmiers
  3. Accompagner une personne dans la réalisation de ses soins quotidiens
  4. Mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique
  5. Initier et mettre en œuvre des soins éducatifs et préventifs
  6. Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins
  1. Initier et mettre en œuvre des soins éducatifs et préventifs
  2. Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins
  3. Analyser la qualité́ des soins et améliorer sa pratique professionnelle
  4. Rechercher et traiter des données professionnelles et scientifiques
  5. Organiser et coordonner des interventions soignantes
  6. Informer et former des professionnels et des personnes en formation

Atouts de la formation

  • Des stages attractifs sur l’ensemble du territoire avec des services de pointe comprenant des visites assurées par les cadres de santé formateurs
  • Un réseau de professionnels particulièrement impliqués dans le processus de formation
  • Des formateurs experts dans le domaine infirmier possédant des parcours variés
  • Des outils pédagogiques innovants : salles de simulation et e-formation
  • Un cadre de travail permettant de faire vivre l’interprofessionnalité
  • Un accompagnement qui guide chaque étudiant dans son apprentissage
  • Des programmes d’échanges ERASMUS et internationaux
  • Des stages à l’étranger (Vietnam, Cambodge, Sénégal…)

Programme de la formation

Le projet pédagogique s’appuie sur les valeurs que l’équipe souhaite partager avec les étudiants en formation. Le respect d’autrui, la solidarité, la bienveillance sont les principales qui nous animent reconnaissant ainsi à chaque personne une manière de penser et d’agir singulière, dans un contexte d’exigence et de conformité aux règles de bonnes pratiques et de déontologie professionnelle.

Ces valeurs sous-tendent une conception de l’étudiant, du formateur et de la formation. L’incarnation des valeurs professionnelles et pédagogiques par le cadre formateur contribue à la construction d’une éthique professionnelle par l’étudiant.

Par ailleurs, l’ensemble des professionnels du GHT Touraine-Val de Loire partage les valeurs que sont le respect, la responsabilité, l’authenticité, la cohérence et l’équité.

Il s’agit d’une formation professionnelle, accueillant 184 étudiants par promotion, en alternance en 3 ans de niveau universitaire.

60 semaines d’enseignement théorique sous forme de cours magistraux, de travaux dirigés et de travail personnel guidé dans les domaines :

  • Des sciences humaines, sociales et du droit
  • Des sciences biologiques et médicales
  • Des sciences et techniques infirmières, fondements, méthodes et interventions
  • De l’intégration des savoirs et développement de la posture professionnelle
  • Des méthodes de travail

60 semaines de stage effectuées dans 4 typologies de service :

  • Soins de courte durée
  • Santé mentale et psychiatrie
  • Soins de longue durée et soins de suite et de réadaptation
  • Soins individuels et collectifs sur des lieux de vie

Il s’agit d’une formation alternant le travail théorique réalisé en institut et les apprentissages cliniques effectués en stage.

L’ensemble de ces deux modes de formation permet de développer les compétences requises pour l’obtention du diplôme d’État d’infirmier et de mener à bien des activités dans des situations professionnelles déterminées.

Stages cliniques

Les étudiants sont encadrés par un maître de stage et un tuteur, professionnels infirmiers. Ils sont accompagnés également par les formateurs de l’IFSI.

Les stages sont répartis de la manière suivante :

  • Semestre 1 : 1 stage de 5 semaines
  • Semestres 2, 3, 4, 5 : 1 stage de 10 semaines chacun
  • Semestre 6 : 2 stages de 15 semaines au total

Ils sont définis en quatre typologies :

  • Courte durée : Établissement d’hospitalisation publics ou privés comportant des unités de médecine, de chirurgie et d’obstétrique.
  • Psychiatrie et santé mentale : Établissements publics ou privés accueillant des personnes hospitalisées ou non, ayant des problèmes psychiatriques ou de santé mentale.
  • Longue durée et soins de suite et de réadaptation : Établissements publics ou privés accueillant des personnes qui requièrent des soins continus dans le cadre d’un traitement ou d’une surveillance médicale dans un but de réinsertion ou de continuité de la vie.
  • Lieux de vie : Les personnes soignées se trouvent dans leur lieu de vie habituel. Il s’agit par exemple du secteur libéral des entreprises, des écoles des SSIAD…

Méthodes mobilisées

Le temps de formation est réparti de façon égale entre l’enseignement théorique (cours magistraux, travaux dirigés, travaux pratiques et travaux personnels guidés) et la formation clinique (stages). Il est organisé en 6 semestres de 20 semaines chacun, équivalant à 4200 heures.

Modalités d’évaluation

La formation est validée par l’acquisition des dix compétences, évaluées par les examens (individuel ou en groupe) relatifs aux Unités d’Enseignement (UE) :

  • Évaluation écrite de connaissances (Questions à Réponses Multiples et/ou Questions à Réponse Ouverte et Courte)
  • Travail d’analyse critique avec restitution de dossier écrit et/ou présentation orale
  • Analyse de situation clinique
  • Situation de soin simulée
  • Action individuelle ou collective auprès d’une personne ou d’un groupe, en groupe restreint

Elle est également validée par les bilans de stage qui certifient l’acquisition des éléments composants chacune des compétences.

Diplôme obtenu

Pour obtenir le diplôme d’État d’infirmier et le grade de Licence, il faut avoir validé :

  • des unités de formation dont le contenu est soit contributif au métier, soit cœur de métier
  • des unités d’intégration centrées sur la mobilisation des savoirs en situation
  • des unités de formation transversales (anglais et méthodes de travail)
  • des savoirs et savoir-faire acquis en stage clinique

Enquête de satisfaction  : chiffres de l’année 2021 (140 étudiants)

100%

Taux d’obtention du diplôme d’Etat

71,43%

Taux d’insertion professionnelle à la sortie

95%

Taux de satisfaction des apprenants (75 répondants)

2%

Taux de poursuite d'études

5%

Taux d'interruption en cours de formation

Passerelles

Les titulaires d’un Diplôme d’État d’Infirmier peuvent accéder, sous certaines conditions, à d’autres formations avec dispense de la première année : psychomotricien, ergothérapeute, pédicure-podologue, électro-radiologue, kinésithérapeute, sage-femme, médecin.

Pour la formation d’ostéopathe, une dispense d’une partie de l’enseignement est organisée.

Ils peuvent accéder à la 3e année de licence sanitaire et sociale, au concours d’aptitude pour le professorat en lycée professionnel en sciences et techniques médico-sociales.

De par leur grade de licence, ils peuvent prétendre à intégrer un parcours universitaire de niveau Master (Santé Publique, Gestion et conduite de projets…)

Erasmus

Les conditions d’admission et de financement

Prérequis

Peuvent être admis en première année de formation au diplôme d’État d’infirmier, les candidats âgés de 17 ans au moins au 31 décembre de l’année d’entrée en formation répondant à l’une des conditions suivantes :

  • les titulaires d’un baccalauréat (toutes séries) – attention, vous ne pourrez intégrer l’Institut de formation en soins infirmiers que sous réserve d’obtenir le bac ou de l’équivalence de ce diplôme  ;
  • les candidats relevant de la formation professionnelle continue, telle que défini par l’article L.6311-1 du code du travail, et justifiant d’une durée minimum de trois ans de cotisation à un régime de protection sociale à la date d’inscription aux épreuves de sélection. 

Conditions d’admission

  • Avoir 17 ans au moins au 31 décembre de l’année d’entrée en formation

Admission

  • Admission par la plateforme Parcoursup
  • Sélection pour les personnes relevant du dispositif de formation continue (personnes en reconversion avec 3 ans d’expérience professionnelle).

Ces deux voies d’accès sont mises en œuvre par les IFSI regroupés selon leur conventionnement universitaire.

Modalités d’inscription à la sélection

  • Inscription sur Parcoursup : pour les néo-bacheliers, les étudiants universitaires et les titulaires du baccalauréat ou de l’équivalent de ce diplôme en réorientation
  • Inscription aux épreuves de la Sélection Formation Professionnelle Continue : pour les candidats relevant de la formation professionnelle continue (candidats justifiant de 3 ans d’expérience professionnelle et/ou de cotisation à un régime de protection sociale à la date d’inscription aux épreuves de sélection)

    Dates d’inscription  à la sélection Formation Professionnelle Continue

    Inscriptions aux épreuves de sélection : du 20 janvier 2022 au 20 février 2022.

    • Épreuves orales : 07-08-09 mars 2022 (à confirmer)
    • Épreuves écrites : 16 mars 2022

    L’ensemble de ces épreuves est organisé par l’IFSI sur le site des Écoles du CHRU de Tours, à Chambray-lès-Tours.

    Les frais d’inscriptions aux épreuves d’admissions sont de 130€

Affichage des résultats le 02 juin 2022

 Le dossier sera téléchargeable sur intranet et internet à compter du 17 janvier 2022.

À titre informatif, les bacheliers peuvent s’inscrire par la voie formation professionnelle continue et Parcoursup.

Coût (tarifs 2021)

Les droits d’inscription sont à la charge des étudiants et sont fixés chaque année par arrêté ministériel : 170 euros.


La Contribution de Vie Étudiante et de Campus (CVEC) est à la charge des étudiants à l’exception des étudiants dont la formation est financée par l’employeur (loi du 8 mars 2018) : 92 euros


Les coûts pédagogiques sont pris en charge par le Conseil Régional pour les néo-bacheliers : 6 900 euros.


Les autres catégories d’étudiants peuvent bénéficier de la prise en charge du Conseil Régional sous certaines conditions.

Mode de financement

Différentes prises en charge financières et bourses d’études sont possibles, elles dépendent de votre situation. Nous vous invitons à vous renseigner auprès des organismes ci-dessous :

  • Le Conseil Régional Centre-Val de Loire
  • les organismes de fond de formation,
  • le Pôle Emploi,
  • ou de vous rapprocher de votre employeur.

Date de mise à jour : 02/12/2021