Fermer le menu
Logo Tours
image-contenu-froid

Dossier d'inscription hors CE

DOSSIER D’INSCRIPTION à l’Institut de Formation de Techniciens de Laboratoire Médical pour les candidats titulaires d’un diplôme de technicien de laboratoire médical ou autre titre ou certificat permettant l’exercice de la profession de technicien de laboratoire médical obtenu en dehors d’un Etat membre de l’Union Européenne.

Dossier d'admission pour les candidats relevant de la Formation Professionnelle Continue (FPC)

Le métier

  • Le technicien de laboratoire médical (TLM) met en œuvre les technologies nécessaires à l’obtention des résultats de biologie médicale à visée de prévention, de dépistage, de diagnostic et de suivi thérapeutique.

  • Il travaille sur prescription médicale, sous la responsabilité du biologiste médical ou un médecin.

  • Il contribue à la réalisation des techniques d’anatomie et cytologie pathologiques (ACP).

  • Il réalise des prélèvements sanguins, veineux et capillaires.

  • Il est omniprésent dans le parcours de soins et œuvre en interdisciplinarité avec différents professionnels de santé.

Les lieux d’exercice

Etablissements de santé du secteur public ou du secteur privé, Etablissements Français du Sang (EFS), services d’ACP, Laboratoires de recherche.

Les perspectives

  • Le Diplôme d’Etat de Technicien de Laboratoire Médical (DETLM) est en attente d’une universitarisation de la formation de type LMD (Licence – Master – Doctorat). Toutefois, l’ingénierie de formation tient compte des évolutions de la biologie médicale (ordonnance n°2010-49 relative à la réforme de la biologie médicale).
  • Poursuite d’études : Gestionnaire de biobanques, Technicien de maintenance biomédicale, Technicien d’études cliniques, Qualiticien, Référent  métrologie, Technicien expert en cytologie, Cadre de Santé, Cadre Supérieur de Santé, Cadre Formateur en Institut de formation…
  • Evolution possible sur des postes transversaux dans le cadre de la qualité de l’informatique, de la métrologie, de l’hygiène et de la biologie délocalisée.

Les conditions et modalités pour entrer en formation

  • Etre titulaire du baccalauréat ou d’un titre de dispense ou d’une équivalence ou encore justifier d’une expérience professionnelle d’une durée de 5 ans ayant donné lieu à cotisation de régime de la sécurité sociale.
  • Avoir 17 ans au 31 décembre de l’entrée en formation.
  • Deux voies d’accès possibles :
    • Pour les candidats néo bacheliers, étudiants ou bachelier en reconversion : une admission via la plateforme Parcoursup.

Les modalités d’admissions

  • Sélection via les épreuves réservées aux candidats extracommunautaires pour la rentrée de septembre 2021 : 2 places hors quotas (inscription du 1er au 31 janvier 2021)

 

  • Sélection via PARCOURSUP 26 places pour la rentrée de septembre 2021.
  1. S’inscrire sur PARCOURSUP (selon de calendrier sur le portail https://www.parcoursup.fr).
  2. Formuler le vœu de notre institut sur le portail PARCOURSUP sur la rubrique « Formation Paramédicale – Région Centre – Etablissement Institut de Formation de Techniciens de Laboratoire Médical du CHRU de Tours ».
  3. L’IFTLM étudie les dossiers des candidats ayant fait le vœu de l’IFTLM sur PARCOURSUP et remplissant les conditions d’accès.

 

  • Sélection des candidats relevant de la Formation Professionnelle Continue : 1 place pour la rentrée de septembre 2021.Dossier d’inscription à  télécharger sur le site du CHU de Tours.

 

  • Sélection via la convention avec l’université François Rabelelais de Tours (hors PARCOURSUP) : 8 places pour la rentrée de septembre 2021 uniquement.
PACES de Tours
8 places
 
  1. Se porter candidat auprès de la faculté de médecine à l’aide du formulaire remis à la fin des épreuves du second semestre
  2. Remplir les conditions de recrutement
  3. Compléter et transmettre à l’IFTLM, le dossier d’inscription remis sur demande ()
 

Les profils des étudiants en formation

  • En 2020, 85 étudiants TLM étaient en formation à l’IFTLM de Tours.
  • Parmi les nouveaux inscrits en 2020 :
  • 28 sortaient du lycée (à titre indicatif : baccalauréats S : 62 % ; STL : 25 et ST2S 13 %)

Modes de financement

Selon certaines conditions, les frais de scolarité sont pris en charge par :

  • Le Conseil Régional du Centre-Val de Loire
  • Le Pôle emploi
  • Des organismes de fond de formation
  • Possibilité de bourses

Les objectifs de la formation

  • La formation vise l’acquisition de compétences professionnelles pour répondre aux besoins de santé de la population.
  • Analyser les informations nécessaires à l’organisation et à la réalisation de son activité.
  • Mettre  en œuvre les techniques de prélèvement  et de traitement des échantillons biologiques.
  • Mettre en œuvre les techniques appliquées aux examens de biologie médicale, d’anatomie et cytologie pathologiques et aux activités biologiques à visée thérapeutique.
  • Analyser et traiter les résultats des examens de biologie médicale, des techniques d’anatomie et cytologie pathologiques et des activités biologiques à visée thérapeutique.
  • Gérer les équipements, matériels, consommables, réactifs et les stocks de produits et d’échantillons biologiques.
  • Mettre en œuvre les normes et les principes de qualité, d’hygiène et de sécurité pour assurer la qualité des activités de biologie médicale, d’anatomie et cytologie pathologiques et des activités biologiques à visée thérapeutique.
  • Exploiter des données scientifiques et professionnelles, analyser et améliorer sa pratique professionnelle.
  • Accompagner la personne et communiquer dans un contexte de prélèvement.
  • Informer et former. 

L’organisation de la formation

La formation dure 3 ans, soit 6 semestres (6 x 30 ECTS = 180 ECTS ). La formation permet à l’étudiant une construction progressive de son projet professionnel.

Elle comprend :

  • des remises à niveau et des « enseignements de base » pour tous les étudiants TLM (biologie cellulaire et moléculaire, mathématiques, hématologie, biochimie, bactériologie…),
  • des enseignements spécialisés en semestre 4, 5 et 6 (Génétique, biologie de la reproduction, immunologie …) permettant à l’étudiant d’appréhender tous les domaines de la biologie médicale,
  • des enseignements mutualisés (enseignements transversaux avec des formations paramédicales et/ou médicales, enseignements disciplinaires avec d’autres formations). Ces enseignements peuvent faire l’objet de procédures de validations d’acquis lors de changements de formation ou de réorientations permises par les conventions, ce qui permet de valoriser des parcours de formation antérieurs,
  • des enseignements optionnels favorisant une spécialisation dans deux domaines de la biologie en fonction du projet professionnel de l’étudiant ou de son souhait à poursuivre ses études en master,
  • des temps personnels et d’accompagnement,
  • des mises en situation professionnelles progressives et graduées par la réalisation de stages favorisant l’acquisition de compétences contribuant à l’exercice en autonomie de l’activité de TLM.

Ces enseignements sont regroupés en 3 blocs de compétences : 

  • Bloc de compétences « Transversales », commun avec les autres métiers de la santé,
  • Bloc de compétences «Biologie polyvalente»,
  • Bloc de compétences « Biologie spécialisée ».

Les atouts de notre formation

  • Un institut de formation au sein d’un Centre Hospitalier Universitaire (CHU).
  • Une équipe pédagogique constituée de professionnels de santé (3 cadres de santé formateurs permanents) et d’intervenants experts en leur domaine d’activité (180 vacataires).
  • Un plateau technique permettant d’effectuer des examens de biologie médicale avec du matériel professionnel sur des produits et tissus humains.
  • Un centre de ressources documentaires (CRD)
  • L’intégralité des stages sont proposés par l’institut. Toutefois l’étudiant peut trouver lui-même un ou plusieurs stages.
  • Formation en apprentissage possible pour la rentrée 2021

Deux formations professionnelles sont intégrées dans le cursus :

  • L’Attestation aux Gestes de Soins d’Urgence niveau II (AFGSU 2), en partenariat avec le CESU 37, 
  • Le Certificat de Capacité pour Effectuer des Prélèvements Sanguins (CCEPS), en partenariat avec l’ARS du Centre-Val de Loire.

 

Le diplôme obtenu

D’une durée de 3 ans, la formation de TLM de l’IFTLM de Tours débouche sur l’obtention du diplôme d’Etat de technicien de laboratoire médical (DETLM), validant 180 crédits européens de transfert (ECTS), délivré par le ministère des Solidarités et de la Santé, et sur la délivrance d’un grade de licence.

Passerelles et poursuite d’études

Possibilités de passerelles ou de poursuites d’études vers d’autres métiers ou formations sanitaires ou Master

Contact