Fermer le menu
Logo Tours

5 ans

Non accessible en apprentissage

Le métier 

La sage-femme exerce une profession médicale à compétences définies. Mais contrairement à la représentation courante de la profession, son exercice ne se réduit pas à la pratique des accouchements.

Praticienne de la physiologie, la sage-femme assure en toute indépendance :

  • Le diagnostic et la déclaration de grossesse
  • Le suivi médical de la grossesse normale : consultations prénatales, échographies, prescription des examens paracliniques et des thérapeutiques nécessaires au bon déroulement de la grossesse, prévention et dépistage des pathologies
  • L’accompagnement des futures mères, les séances de préparation à la naissance et à la parentalité
  • La responsabilité du déroulement de l’accouchement normal, depuis le diagnostic de début du travail jusqu’à la délivrance
  • Les soins aux nouveau-nés et la réanimation néonatale immédiate dans l’attente du médecin ; la pratique du premier examen postnatal
  • Le suivi médical et les soins à la mère dans les suites de couches
  • L’information et la prescription de la contraception du post partum,
  • Les conseils d’hygiène et d’alimentation du nouveau-né
  • La visite post-natale de la mère au cours des 2 mois suivant l’accouchement
  • Le suivi gynécologique de prévention (dépistage du cancer du col de l’utérus…)
  • L’information et la prescription de la contraception pendant toute la période d’activité génitale (en dehors de pathologie)

La sage-femme, au même titre que les autres formations médicales, est responsable des ses diagnostics et de ses prescriptions.
Elle occupe une place active dans les services de diagnostic anténatal, d’orthogénie, les centres de planification familiale, les unités d’assistance médicale à la procréation…

 
 

Qualités requises

  • Capacité d’écoute

  • Capacité d’observation

  • Capacités d’organisation

  • Empathie

  • Esprit d’analyse et de synthèse

  • Rigueur

  • Réactivité et capacité de concentration

  • Résistance psychologique et physique

Mode et lieux d’exercice

  • Sages-femmes salariées des établissements publics ou privés
  • Sages-femmes de PMI, relevant des conseils départementaux, et ayant essentiellement un rôle de prévention médicale et sociale
  • Sages-femmes libérales : assurant selon les cas tout ou partie des compétences  de la profession, les sages-femmes libérales ont une activité très variée. Elles exercent seules ou en cabinet de groupe

Perspectives

  • Diplômes Universitaires et Interuniversitaires (DU et DIU) : échographie obstétricale, médecine fœtale, mécanique obstétricale, allaitement et lactation humaine, sexologie etc…

  • Certains masters : Santé publique, éthique médicale…
  • Fonctions managériales et d’enseignement : coordinateur de proximité, coordinatrice supérieure

La formation

Durée de la formation

  • Licence 1 dans une UFR d’une université de Tours dans le cadre d’un PASS ou d’une LASS
  • Licence 2 et 3
  • Master 1 et 2

Atouts de la formation

  •  Au sein de l’Université de Tours et du CHRU de Tours, ouverte sur toute la Région Centre Val de Loire, l’École Régionale de Sages-Femmes de Tours a placé l’étudiant·e au cœur de son projet pédagogique
  • Dans une structure à taille humaine, parcours et accompagnements personnalisés permettent à chacun·e d’acquérir les compétences requises

  • L’école régionale de sages-femmes de Tours est l’unique de la région Centre Val de Loire et de l’académie d’Orléans-Tours

  •  Localisation idéale : au sein du CHRU Bretonneau à Tours, à deux pas de la maternité « Olympe de Gouges » du CHRU de Tours, proche de la Faculté de médecine de Tours et de sa Bibliothèque universitaire, à proximité d’un restaurant universitaire.

Programme de la formation

La formation s’inscrit dans le cursus Licence Master Doctorat (L2-L3 / M1-M2 maïeutique).

Les unités d’enseignements (UE) sont théoriques et cliniques. La formation est organisée sous forme d’alternance entre les enseignements théoriques et cliniques.

En licence et en master, certains cours et actions de formation sont mutualisés avec les étudiant-e-s en médecine et en pharmacie.

  • Les bases anatomo-physiologiques de gynécologie, obstétrique et pédiatrie
  • Les bases anatomo-physiologiques des autres systèmes
  • Les pathologies générales des différents systèmes
  • Santé publique
  • La pharmacologie
  • Les sciences humaines et sociales
  • L’anglais
  • Les bases de la démarche de recherche

Le niveau M2 nécessite l’acquisition de 300 ECTS.

  • L’approfondissement des compétences en physiologie de la sage-femme.
  • Les diverses pathologies gynécologiques, obstétricales et pédiatriques,
  • La réanimation pédiatrique
  • La santé publique et la prévention
  • La pharmacologie en lien avec les droits de prescription des sages-femmes
  • Les sciences humaines et sociales
  • Les méthodologies de recherche et d’écriture d’un travail de recherche

Un double cursus en sciences humaines ou en biologie médicale est possible en vue de l’obtention d’un Master 1 de recherche au moment du Diplôme d’État (Masters / DPRB / DPRSH) pour poursuivre ensuite les études vers un master de sciences et éventuellement un cursus doctoral.

Service sanitaire

Depuis 2018, il concerne tous les étudiant-e-s en santé avec pour but de les familiariser avec les enjeux de prévention en santé.

Le service sanitaire est obligatoire dans le cursus de maïeutique.

Les objectifs sont :

  • d’initier les étudiant-e-s aux enjeux de la prévention primaire définie par l’Organisation Mondiale de la Santé
  • de permettre la réalisation d’actions concrètes de prévention participant à la politique de prévention et de lutte contre les inégalités sociales et territoriales d’accès à la santé
  • de favoriser l’inter-professionnalité et l’interdisciplinarité lors des formations suivies et des actions réalisées
  • d’intégrer la prévention dans les pratiques des professionnels de santé.

Les compétences à acquérir dans ce domaine sont :

  • concevoir et mettre en œuvre des actions de conseil, de promotion de la santé et de prévention auprès de populations cibles
  • acquérir et développer une posture éducative en santé
  • concevoir et mettre en œuvre une évaluation de l’action.

À l’École Régionale de Sages-Femmes de Tours, la mise en œuvre du service sanitaire pour les étudiant-e-s sages-femmes s’effectue avec les étudiant-e-s d’autres filières de santé.

Les actions de prévention et de promotion de la santé se réalisent auprès de publics ciblés.

Il se déroule sur plusieurs semaines et comporte 4 étapes :

  • Formation théorique et pratique
  • Temps de recueil des besoins sur les sites définis
  • Temps d’intervention concrète auprès de publics prédéfinis : établissements scolaires, entreprises, …
  • Temps d’évaluation de l’action

Travaux pratiques

Soins infirmiersActes obstétricauxActes pédiatriques
  • Ponction veineuse
  • Pose de perfusion
  • Injections
  • Sondage urinaire
  • Pansement
  • Vaccination

 

 

  • Palper utérin
  • Pose de spéculum
  • Pose d’implant, de stérilet
  • Toucher vaginal
  • Accouchement
  • Atelier de suture
  • Manœuvres obstétricales
  • Hémorragie du post-partum
  • Examen du nouveau-né
  • Réanimation  néo-natale

 

 

 

 

 

 

Stages cliniques

La formation maïeutique est une formation professionnelle qui s’effectue avec une alternance de stages et de cours.

À l’école Régionale de Sages-Femmes de Tours (ESFT), les stages ont une place très importante et commencent dès le 3ème semestre de formation.
Ils sont essentiels pour l’apprentissage de la profession de Sage-Femme.

15 semaines de stage

  • 2 x 3 semaines de soins infirmiers
  • 3 x 3 semaines en maternité (post-accouchement ou salle de naissances)

23 semaines de stage

  • 23 semaines en post-accouchement, consultations prénatales, salle de naissance

26 semaines de stage

  • Post-accouchement
  • Salle de naissance
  • Consultations prénatales
  • Exercice libéral
  • Consultation de gynécologie
  • Protection Maternelle et Infantile
  • Orthogénie et planification familiale

Le choix des terrains de stage est effectué en fonction d’une progression pédagogique, du projet de formation de l’étudiant et des possibilités locales.

Ils ont lieu pour partie au sein du CHRU de Tours (gynécologie, obstétrique et pédiatrie essentiellement).  L’autre partie des stages est effectuée dans les différents établissements de soins publics et privés de la région Centre et chez des praticiens libéraux.

Les stages sont principalement effectués dans la Région Centre au cours du premier cycle.
Ils peuvent être effectués hors région et à l’étranger sous conditions au cours du second cycle.

Les horaires de stage sont calqués sur les horaires des professionnels.

Modalités d’évaluation

Télécharger les modalités d’évaluation FASMa1

Télécharger les modalités d’évaluation FASMa2

Télécharger les modalités d’évaluation DFGSMa2

Télécharger les modalités d’évaluation DFGSMa3

Diplôme obtenu, réussite et insertion (Chiffres de 2020)

  • Licence, master en maïeutique

93%

Taux d’obtention du diplôme d’État en 2020

90%

Taux de réussite au DFGSMa
en 2020

100%

Taux d’insertion professionnelle à la sortie

100%

Taux de satisfaction des apprenants (29 répondants)

Les conditions d’admission et de financement

Prérequis et conditions d’admission

  • En post-bac : inscription en Parcours Spécifique Accès Santé (PASS) à l’université de Tours ou en Licence avec option accès santé (LAS) dans les Universités de Tours ou Orléans via Parcoursup pour intégration en 2ᵉ année de licence après réussite à la filière maïeutique de PASS/LAS
  • Après un autre diplôme de santé ou un diplôme au moins équivalent à un master : inscription en entrées tardives santé pour intégration en 2ᵉ ou 3ᵉ année de la licence maïeutique

Modalités d’inscription à la sélection

  • Post-bac : inscription via Parcoursup
  • en PASS/LAS
  • après un diplôme de santé via scolarité  l’UFR de médecine de tours

Délai d’accès

Entre les résultats de PASS/LAS et l’entre en formation (environ 3 mois)

Frais d’inscription

  • En licence 170€ par année + 92€ de CVEC
  • En master 243€ par année + 92 de  CVEC

Mode de financement

  • En formation initiale :

Financé par le Conseil Régional Centre-Val de Loire, une fois les frais d’inscription universitaires versés

  • En formation continue :

Le financement dépend du statut professionnel de l’apprenant

L’équipe

Équipe de direction

  • 1 directeur technique : Pr Franck PERROTIN
  • 1 directrice coordinatrice en maïeutique : Mme Claire PERRIN

Équipe pédagogique

  • 8 sages-femmes enseignantes :
    • 2 référentes par promotion : enseignements théoriques et pratiques, tutorat de stage, évaluations cliniques, accompagnement pédagogique personnalisé
  • Intervenants extérieurs universitaires, cliniciens et experts

Équipe administrative

  • 1 secrétaire pour les étudiants de licence et 1 secrétaire pour les étudiants de master

Contact

École Régionale de Sages-Femmes
2 boulevard Tonnellé
37044 TOURS CEDEX 9

✆ : 02 47 47 47 31
🖷 : 02 47 47 82 23
🖂 :

Mise à jour le 22/11/2021