28
novembre
2019

Le sujet des violences est de plus en plus présent dans l'espace public, laissant croire que les violences sont plus nombreuses que par le passé !

Les professionnels de santé savent que cela est faux, même si le chiffre précis du nombre de victimes est difficile à établir, notamment parce que la définition de la violence peut varier. Le Pr. Pauline Saint-Martin, chef du service de médecine légale du CHRU de Tours, et le Pr. Wissam El Hage, psychiatre responsable du Centre Régional de Psychotraumatologie, apporteront chacun un éclairage sur ce que sont les violences physiques et/ou psychologiques et leur fréquence dans la société.

Au travers d'exemples de situations précises, ils insisteront sur l'importance de leurs prises en charge et de l'accompagnement médical, psychologique et social parce qu'au-delà de la reconnaissance des violences par la justice, on sait désormais que les conséquences sur la victime sont moindres si la prise en charge est précoce.

02 47 47 47 47 / Standard