L'EPANCHEMENT SÉREUX DE MOREL-LAVALLÉE

Définition | Causes et mécanisme | Symptômes | Traitement

 

Définition

L'épanchement Morel-Lavalée correspond à une lésion de cisaillement entre de la graisse hypodermique (sous-cutanée) et une aponévrose (enveloppe musculaire) sous-jacente, responsable de la formation d'une collection initialement hématique puis séreuse.
La lésion est typiquement localisée à la face latérale de la racine du membre inférieur, en regard de reliefs osseux (chute et glissade en 2 roues, en ski ou en skateboard).

L'épanchement de Morel-Lavallée peut également s'observer au niveau du tronc.

Il est le plus souvent long à traiter.

Causes et mécanisme

Cet épanchement est séquellaire d'un choc tangentiel (glissade…), souvent très violent, créant ainsi le phénomène de cisaillement des tissus sous-cutanés. A ce moment apparaît une collection le plus souvent hématique.

Symptômes

Des douleurs importantes sont constatées sur la zone traumatisée, cédant le plus souvent progressivement la place à un épanchement indolore, mais gênant dans la vie quotidienne.

Il existe également une gêne esthétique lors de la déformation de la hanche par un épanchement de plus ou moins grande importance.
Afin de confirmer le diagnostic, une échographie est à pratiquer en première intention.

En cas de persistance de l'épanchement après traitement classique, nous recommandons la réalisation d'une IRM.

Traitement

1- Au stade aigu, nous réalisons une à deux ponctions percutanées en consultations, afin de diminuer au maximum le volume de l'épanchement et tenter une cicatrisation spontanée. Le port d'un vêtement compressif est recommandé dans les suites de la ponction. Le risque majeur des ponctions est le risque de surinfection.
Néanmoins, il faut tenter de ne pas chroniciser l'épanchement et ainsi éviter la formation d'une capsule autour de l'épanchement qui sera alors très difficile à traiter.

2- En cas d'échec des ponctions percutanées, nous recommandons la réalisation d'une IRM, afin de bilanter au mieux l'épanchement de Morel-Lavalée et ainsi objectiver la présence de la capsule autour de l'épanchement.
Dans les cas rebelles, nous proposons en premier lieu un traitement chirurgical peu douloureux et n'imposant pas de rançon cicatricielle importante.
Le traitement consiste en une dermabrasion (sclérothérapie) de la capsule à l'Alcool Absolu.
Le principe est de créer une irritation de la capsule et ainsi de générer un processus inflammatoire important permettant d'aboutir dans la majorité des cas à une fibrose (cicatrisation) complète de l'épanchement.

Vous pouvez trouver le principe de l'intervention dans la publication médicale suivante :
"Alcohol sclerodhesis: An innovative treatment for chronic Morel-Lavallée lesions."

Pour de plus amples renseignements, vous pouvez prendre un rendez-vous de consultation avec le Docteur Alexandre PENAUD au 02.34.37.89.55.