Unité d’Évaluation Médico-Économique - UEME

Quels sont ses missions et objectifs ?

La Plateforme Recherche du CHRU de Tours a développé au sein de l’Unité d’Évaluation Médico-Économique (UEME), une activité de soutien méthodologique pour tout projet requérant une réflexion médico-économique. L’UEME est en mesure de proposer des méthodologies d’évaluation économique des technologies de santé innovantes (médicaments, dispositifs médicaux, actes, etc.) et de parcours de soins (organisation des soins) en vue d’élaborer des recommandations et éclairer les professionnels, gestionnaires ou cliniciens dans leurs décisions.

L’UEME fait partie du réseau sur l’évaluation médico-économique du GIRCI Grand Ouest, animé par Mme Claire CAVALIN.

L’UEME participe également à l’émergence de la culture d’évaluation médico-économique en assurant des formations auprès des étudiants et des professionnels de santé (Diplôme Inter-Universitaire, Master).

Quelles méthodes peut mettre en œuvre l’UEME ?

Evaluation médico-économique

L’évaluation médico-économique (EME) consiste en l’étude comparative de l’efficience d’au moins deux technologies de santé, en mettant en relation les résultats et les coûts engendrés par les technologies et leurs conséquences. Les technologies évaluées doivent avoir fait la preuve de leur efficacité en recherche clinique. L’EME permet d’intégrer un critère économique, en plus du critère clinique, en donnant le surcoût (ou l’économie) entraîné par le gain (ou la perte) d’une unité d’efficacité avec la technologie de santé étudiée, par rapport à celle de référence. Elle se déroule sur une durée d’étude et selon au moins un point de vue définis (Hôpital, Assurance-maladie, société, patient…) et doit respecter les standards méthodologiques de la Haute Autorité de Santé (HAS).

La collecte des données peut reposer sur un recueil prospectif via une étude clinique en vie réelle (mono ou multicentrique), sur une extraction à partir de bases de données médico-administratives existantes (PMSI, SNIIRAM, registres…) ou sur des données de la littérature.

Le critère de résultat se présente sous forme d’un Ratio Différentiel Coûts-Résultats (RDCR, ou ICER en anglais) correspondant au différentiel des coûts divisé par le différentiel de résultat entre les deux technologies évaluées (RDCR = ΔCoûts/ΔRésultats). Les résultats pris en compte dans le RDCR peuvent correspondre à des critères d’efficacité cliniques (analyse coût-efficacité) ou à des mesures de la qualité de vie (analyse coût-utilité).

Les choix méthodologiques d’une évaluation médico-économique sont issus d’une réflexion commune entre les cliniciens et l’UEME, et peuvent faire appel à différentes méthodes de type «micro-costing», «gross-costing», modélisation médico-économique «arbre de décision, Markov…», méthodes de révélation des préférences (méthode des choix discrets…).

Les EME peuvent être entreprises dans le cadre d’appels à projets nationaux, interrégionaux ou régionaux : Programme de Recherche Médico-Economique (PRME), Programme Hospitalier de Recherche Clinique avec un volet médico-économique (PHRC), PHRC interrégional (PHRCi), Programme Hospitalier de Recherche Infirmière et Paramédicale (PHRIP), Programme de Recherche sur la Performance du Système de Soins (PREPS), etc.

Les PRME se déclinent suivant deux axes :

- L’axe innovation en santé » évalue des technologies de santé en phase de première diffusion et dont l’efficacité et la sécurité ont été validées en recherche clinique (AMM ou marquage CE).
- L’axe parcours de soins » évalue des stratégies de prise en charge des patients basées sur des technologies de santé déjà utilisées en pratique courante, en aval d’une primo-évaluation de celles-ci par la HAS.

Évaluation de technologie de santé (ETS)

L’ETS (ou Health Technology Assessment) est un « champ multidisciplinaire de recherche étudiant les implications médicales, sociales, éthiques et économiques du développement, de la diffusion et de l’utilisation des technologies de santé » (Source INAHTA), en vue d’une aide à la décision. Elle consiste en l’évaluation, selon différentes dimensions (technique, médicale, patient/éthique, réglementaire, économique, organisationnelle, stratégique, etc.) de l’impact de l’introduction ou du retrait d’une technologie de santé à l’échelle nationale ou locale. Elle se base sur une revue de la littérature, des dires d’experts et éventuellement un recueil de données.

Analyse d’impact budgétaire (AIB)

L’AIB consiste en l’évaluation de l’accessibilité financière pour un décideur de la généralisation d’une stratégie de prise en charge (normalement après l’évaluation de son efficience).

Quelques exemples de travaux menés par l’UEME…

  • Robot chirurgical Da Vinci® : Évaluation de technologie de santé et analyse d’impact budgétaire au CHRU de Tours.
  • Évaluation médico-économique du parcours de soins en médecine générale des sujets à haut risque cardio-vasculaire.
  • Évaluation médico-économique de l’échographie de contraste pour l’appréciation précoce de l’effet du bevacizumab sur les métastases hépatiques du cancer colorectal.
  • Efficience du dépistage de cancers de la cavité buccale de patients alcoolo-tabagiques suivis par les structures sanitaires et médico-sociales d’addictologie en Indre-et-Loire.

Qui sommes-nous ?

L’UEME est composée de 3 économistes de la santé : le Pr Emmanuel RUSCH (PU-PH de Santé publique), le Dr Solène BRUNET-HOUDARD (AHU de Santé publique) et M. Amadou Beïdi KONATE, ingénieur hospitalier. Mme Claire CAVALIN, ingénieur économiste en charge du développement de l’évaluation médico-économique pour le GIRCI Grand Ouest travaille en lien avec l’UEME. Des stagiaires viennent régulièrement renforcer l’équipe (internes de Santé publique ou stagiaires de Master 2 Économie de la santé).

photo equipe ueme

De gauche à droite : Claire CAVALIN, Amadou Beïdi KONATE,
Solène BRUNET-HOUDARD, Emmanuel RUSCH

Qui sont les partenaires de l’UEME ?

Le positionnement de l’UEME au sein de la Plateforme Recherche lui permet d’être en interaction facilitée avec les autres acteurs de la recherche clinique au CHRU (UREH, CIC, ERIC, CRB…). Elle collabore également avec le Service d’Information Médicale, Épidémiologie et Économie de la santé (SIMEES) et le Contrôle de Gestion (Direction des Finances) du CHRU, pour construire des réflexions de recherche communes autour des bases de données hospitalières (PMSI, ENCC, etc.).

L’UEME est associée au Laboratoire de Santé publique et à l’équipe de recherche « Éducation Éthique Santé » de l’université de Tours. Elle participe également à plusieurs projets de recherche, notamment «ARD 2020 Biomédicaments».

Enfin, l’UEME développe des relations avec les acteurs régionaux (OMEDIT, ARS Centre-Val de Loire) ou nationaux (HAS).

 schema partenaire ueme


Téléchargez nos outils !

Contactez-nous !

  • 02.18.37.08.97
  • emmanuel.rusch@univ-tours.fr
  • solene.brunet-houdard@chu-tours.fr
  • Site : UEME, CHRU Bretonneau – Bâtiment Tertiaire – 2ème étage – 2 Bd Tonnellé – 37044 tours Cedex 9

logo université

logo ueme

 

02 47 47 47 47 / Standard