Symposium national sur les "Niches tumorales" à Tours

 

Malgré les progrès constants en cancérologie, les rechutes sont encore fréquentes car les cellules cancéreuses reçoivent des ordres de résistance au traitement de ce qui les entoure dans les tissus : la niche cancéreuse.

Tours regroupe pour la 5e année consécutive les principaux chercheurs français du domaine. Sous l'égide du l'Institut Universitaire de Cancérologie Centre-Val-de-Loire et du CHRU de Tours, ces chercheurs réunis autour du Pr Olivier Herault (coordinateur de l’axe « Microenvironnement des niches tumorales » du Cancérôpole Grand-Ouest et directeur du GDR CNRS 3697 Micronit, réunissant 18 unités INSERM et CNRS en France) vont échanger sur les dernières avancées de la recherche sur la niche cancéreuse et réfléchir ensemble aux meilleures stratégies pour la cibler et améliorer ainsi la réponse aux traitements des cancers.

 

02 47 47 47 47 / Standard