Réalisations

LES ACTIVITÉS THÉRAPEUTIQUES POUR CRÉER DES LIENS

Développement d’une programme d’activités thérapeutiques et de réinsertions sociales et professionnelles (sport, théâtre, équithérapie, socioesthétique) en psychiatrie.

Ce projet, initié par Pierre CHEYROUX, cadre de santé du service de psychiatrie A du CHU de Tours, est de proposer aux patients adultes en situation de handicap psychique accueilli à l’hôpital de jour « le temps de vivre », un programme de quatre activités : sport adapté, théâtre, équithérapie et sociesthétique.

Ce programme complet d’activités thérapeutiques favorise la resocialisation et la réinsertion professionnelle des patients notamment après une période d’hospitalisation.

Ce projet a été financé grâce aux généreux dons d’entreprises du territoire : la MGAS, Lab’science, EDF Commerce Centre Val de Loire et grâce à la générosité de plus d’une dizaine de donateurs particuliers.

JEU « INCENTIVE » de préparation au plan blanc

Le Plan Blanc (prise en charge d’un afflux massif des victimes) doit être connu de tout le personnel du CHU de Tours. Pour cela, des « simula­tions grandeur nature » sont menées. Essentiels, ces exercices de terrain restent complexes à organiser. Ainsi, le service des urgences pédiatriques a imaginé un nouvel outil pédagogique de formation interne par le jeu.

Ce jeu se présente sous forme d’un plateau représentant le plan du ser­vice et attribue à chaque participant un rôle, et permet ainsi d’inté­grer la théorie et la pratique à l’aide de figurines, de scénarii représen­tatifs et de fiches réflexes. Ainsi, l’ensemble des agents du service peut se former de façon plus régulière, sans que le fonctionnement du service ne soit modifié. 

Retour d'expérience de Laetitia MOREAU - agent soignant hospitalier aux urgences pédiatriques.

RENFORCER L'ESTIME DE SOI PAR LE SPORT

Renforcer l'estime de soi par le sport

Les patients accueillis en psychiatrie sont plus exposés à la sédentarité que la population ordinaire. Pour lutter contre cette inactivité, le Fonds de dotation finance depuis novembre 2017 des activités thérapeutiques de sport adapté. Enca­drées par des enseignants en sport adapté, et en collaboration avec une équipe pluridisciplinaire du service de psychiatrie A, ces activités se déroulent en modules d’activités aquatiques, de judo et de sports collectifs.

 

Inscrite au cœur des enjeux de santé publique, la pratique d’activité phy­sique pour les personnes atteintes de maladies psychiques chroniques est encore limitée. Ce projet permet de la concrétiser en proposant des activi­tés sportives adaptées et innovantes, au bénéfice des patients.

Retour d'expérience de Catherine Marty-Lafond - psychomotricienne dans le service psychiatrie A .