Pourquoi une unité d'allergologie ?

Il existe généralement, au sein des hôpitaux, un éclatement des moyens et des structures de soins répartis entre les services de pédiatrie et d’adultes où l’allergie est prise en charge.

La visibilité, c'est-à-dire l’accessibilité aux soins en allergologie par les patients et parfois même par le personnel médical n’est pas toujours facile. Ceci conduit à des erreurs d’aiguillage (mauvais correspondants, correspondants non référents dans un domaine de compétence précis, exploration nécessitant davantage une structure d’hospitalisation que de consultation, Etc…). Cette désorganisation se traduit pour les patients par un retard dans la prise en charge de leur pathologie. Les services d'admission sont souvent débordés par la demande, la communication avec les correspondants est parfois laborieuse. Le personnel médical, paramédical et administratif n’est généralement pas entièrement “ dévolue ” à la pratique exclusive de l’allergologie. Par ailleurs, au sein des différentes spécialités d’organe, il existe parfois des différences dans la pratique allergologique. Avec l’évolution vers la “ surspécialisation ” en médecine et cet éclatement de l’allergologie au sein des spécialités d’organes, il y avait donc nécessité de réorganiser l’allergologie en prenant en compte la transversalité cette discipline.

La transversalité est une démarche qui dépasse la spécialité d'organe et dont l’objectif est de tisser un lien entre les disciplines. Elle repose sur une démarche d'éthique et de santé publique appliquées à l'organisation hospitalière. Dans cet esprit de transversalité, nous avons proposé en 2002 avec l’aval de l’administration hospitalière et des services concernés, la création du “ comité fédératif Tours allergologie". Ce comité, qui n’était pas une structure de gestion, regroupait l’ensemble des médecins concernés par l’allergologie dans notre CHU et avait pour principal objectif :

D'améliorer la prise en charge des patients allergiques en harmonisant les pratiques interservices,
De répondre de façon adaptée aux attentes et aux besoins des patients
D’améliorer le parcours hospitalier des patients.

Il était donc nécessaire de faire évoluer cette structure en une unité opérationnelle. C'est dans cette perspective et sous l'impulsion unamine de tous les acteurs de l'allergologie du CHRU qu'est née en avril 2006 l'Unité Transversale d'Allergologie.

Elle s'articule sur 3 sites du CHRU de Tours :

  • Allergologie de contact et dermato-allergologie à l'hôpital Trousseau
  • Allergologie pédiatrique à l'hôpital Clocheville
  • Allergologie adulte (hors dermatologie) à l'hôpital Bretonneau.

Dr HOARAU Cyrille



Retour page du service



02 47 47 47 47 / Standard