Maladie de Parkinson : une première injection d'un nouveau médicament radiopharmaceutique chez l’Homme

Sous réserve des essais cliniques en cours, l’utilité d’un tel biomarqueur serait, d’une part d’aider au diagnostic de la maladie, et d’autre part de mettre en place et suivre l’efficacité de nouveaux traitements.

 

02 47 47 47 47 / Standard