Lifting

LIFTING

Intervention "phare" de la chirurgie esthétique, le lifting ou plutôt devrait on dire LES liftings consistent, par des décollements cutanés et/ou musculaires, à redonner une tension harmonieuse et topographiquement ciblée aux différentes zones anatomiques du visage.

Ainsi pourra t-on définir le lifting cervico-facial agissant principalement sur les deux tiers inférieurs de la face ainsi que le cou, ou encore le lifting frontal agissant quant à lui sur le tiers supérieur.

Malgré sa très grande popularité et sa relative banalisation, la réalisation de l’acte chirurgical n’est pas dénué de risques et doit être l’aboutissement d’une concertation étroite entre le patient et son chirurgien.

La consultation pré-opératoire

Elle permet de constituer le dossier médical et de recueillir les attentes du patient. Ces dernières sont consignées par écrit et acceptées, modifiées ou révisées selon l’examen clinique et les possibilités techniques qui s’offrent au chirurgien.

L’examen médical : Il permet de cerner les raisons anatomiques du vieillissement cutané et d’en rechercher les principales origines sur lesquelles l’acte chirurgical devra porter. Il détermine ensuite la nécessité ou non de procéder à des corrections supplémentaires (telles que la blépharoplastie, et/ou la liposuccion par exemple) qui seront effectuées dans le même temps opératoire.

Il recherche les contre indications à la réalisation de l’acte qui sont principalement (liste non exhaustive) :

  • Le tabagisme non sevré
  • Les atteintes micro vasculaires (telles que celles du diabète par exemple)
  • Les antécédents de radiothérapie faciale

Il proposera une consultation psychologique afin de procéder à l’acte dans un contexte éclairé.

Le dossier photographique : Indispensable à la constitution du dossier médical, il est réalisé soit à la consultation elle-même, soit par un photographe.

Le bilan pré-opératoire : Commun à toute les interventions sous anesthésie générale, il se compose d’un examen médical effectué par un médecin anesthésiste du Service auquel sont associés, dans des proportions variables, des examens dits "para-cliniques" :

- Prise de sang
- Electrocardiogramme
- Radiographies
- Autres si nécessaire

En quoi consiste l’intervention ?

Dans le principe, elle consiste à redonner une tension cutanée et/ou musculaire aux zones du visage l’ayant perdue.Pour ce faire, il est nécessaire dans le cadre du lifting CUTANE à enlever la peau en excès par un décollement de toute la zone à traiter.

L’incision permettant ce décollement se situe (en ce qui concerne le classique lifting cervico-facial) en avant de l’oreille, se poursuit en arrière de cette dernière pour enfin se perdre dans les cheveux. D’autres incisions existent mais restent plus anecdotiques.

Dans le cadre d’une amélioration de la tension MUSCULAIRE, un geste peut être effectué soit isolément, et être alors pratiqué notamment par endoscopie, soit entrer dans le même temps opératoire que le lifting cutané.L’intervention peut être renouvelée plusieurs fois.

Le risque opératoire inhérent à ce type de chirurgie, en dehors des classiques hématomes et infections, se résume dans la possible (mais exceptionnelle) atteinte des rameaux distaux du nerf FACIAL (VII nerfs crânien cf. chapitre Anatomie) avec pour conséquence une paralysie des muscles faciaux innervés par ces rameaux

incision lifting  incision lifting exemple 2

Exemple d’une incision de lifting (non contractuelle)

En pratique

L’intervention :

Se déroule sous Anesthésie Générale ou sous Anesthésie Locale "améliorée" (Neuroleptanalgésie)
Dure 2 à 3 heures pour le lifting cervico-facial seu.

Soins post-opératoires :

  • Hospitalisation d’une durée de 24 heures si absence de complications
  • Fils cutanés résorbables ou non selon le chirurgien
  • Ecchymoses faciales visibles pendant 3 à 4 semaines
  • Oedème de la face régressif dans le premier mois

Port éventuel d’un masque pendant les premiers jours pour éviter la constitution d’un hématome. Ce masque dit "Press lift" doit être fourni par le patient au moment de son hospitalisation pour être posé en post opératoire immédiat.

A savoir

  • Prise en charge par la sécurité sociale : NON (Sauf cas très particuliers)
  • Arrêt de travail : NON
  • Complications potentielles (liste non exhaustive) : Hématome – Infection - Atteinte du nerf facial

 

02 47 47 47 47 / Standard