bandeau de présentation de la cancérologie au CHRU de Tours

Présentation des cancers ORL

Les cancers des voies aéro-digestives supérieures

Les cancers des voies aéro-digestives supérieurs (VADS) concernent les tumeurs malignes de la cavité buccale, du pharynx, du larynx, des fosses nasales, des glandes salivaires et du cou. Plus de 15 000 nouveaux cas de cancer des VADS sont diagnostiqués chaque année en France. Au CHU de Tours, entre 350 et 450 patients sont pris en charge chaque année pour le traitement de ces pathologies. Les facteurs de risque principaux sont la consommation d'alcool et de tabac ainsi que l'infection par le papilloma virus qui est un facteur de risque émergeant depuis une quinzaine d'années. Les équipes impliquées dans la prise en charge de ces cancers des VADS sont : le service d'O.R.L. du CHU Bretonneau, le service de chirurgie maxillo-faciale du C.H.U. Trousseau, le service de radiothérapie et de chimiothérapie du C.H.U. Bretonneau. Nous disposons de moyens techniques à visée diagnostique et thérapeutique innovants et nous sommes à la pointe dans la prise en charge de cette pathologie sur le plan national. En effet sur le plan chirurgical nous avons été les premiers à réaliser des chirurgies d'exérèse de tumeur pharyngée à l'aide du robot chirurgical et ce depuis 2008 (cf photo). Plus de 150 patients ont pu être traités par cette technique en 8 ans. Le taux de trachéotomie a été diminué de 80% grâce à cette technique et la durée moyenne hospitalisation a été réduite d'1 semaine. La reconstruction après chirurgie est très importante et elle est réalisée grâce à l'utilisation de lambeaux libres en collaboration avec le service de chirurgie maxillo-faciale. Ces lambeaux sont prélevés à distance du cou, au niveau du thorax, du bras ou de la jambe. Ils apportent ainsi du tissus sains (peau, muscle, os) pour reconstruire la région ou il y avait la tumeur cancéreuse et permettre une bonne cicatrisation et un meilleur résultat esthétique et fonctionnel.

Le service de radiothérapie dispose de moyens de traitements comme le cyberknife ou la tomothérapie qui permettent d’avoir une grande précision sur les zones à traiter en limitant ainsi le plus possible l’irradiation des tissus sains. L’utilisation de nouvelles chimiothérapies et plus récemment d'immunothérapies ont permis de mieux prendre en charge les patients notamment dans le cadre de  protocole de préservation laryngée qui ont diminué le nombre de patients larungectomisés. La rééducation de la voix est de la déglutition après chirurgie et/ou radiothérapie d'un cancer des VADS est  réalisée grâce à la présence des orthophonistes. La prise en charge psychologique est aussi possible afin d'assurer un soutien optimal des patients pendant et après le traitement de leur cancer des VADS.

chirurgie transorale à l’aide du robot chirurgical

Ci-dessus, chirurgie transorale à l’aide du robot chirurgical. Les bras du robot et la caméra, guidés par le chirurgien,  sont placés dans la gorge du patient  pour opérer un cancer du pharynx et du larynx en évitant une grande cicatrice