bandeau de présentation de la cancérologie au CHRU de Tours

Présentation des cancers intracrâniens

Parmi les tumeurs intracrâniennes, les plus fréquentes sont les métastases (que l'on appelle tumeurs cérébrales "secondaires"), les méningiomes, les gliomes, et les adénomes hypophysaires. Plus de 6000 nouveaux cas de tumeurs intracrâniennes « primitives » de l'adulte sont diagnostiqués chaque année en France. Elles sont moins fréquentes que les métastases cérébrales. Au CHU de Tours, environ 200 patients sont pris en charge chaque année pour le traitement de ces pathologies.

Les équipes impliquées dans le traitement des tumeurs intracrâniennes sont : le service de Neurochirurgie, le service de Radiothérapie et le service d'Oncologie Médicale du CHU Bretonneau. Si le CHU de Tours est le centre référent en neuro-oncologie pour la Région Centre, nous collaborons également régulièrement avec les services d'oncologie et radiothérapie de Blois, Bourges, Châteauroux et Chartres pour les patients résidants dans les autres départements de la Région.

Selon le type de tumeur intracrânienne, il vous sera proposé soit une chirurgie d'emblée, soit une biopsie cérébrale. La chirurgie permet de retirer la tumeur et d'en faire une analyse biologique complète, indispensable pour obtenir un diagnostic précis et débuter les éventuels traitements dits "complémentaires" que sont la radiothérapie et/ou la chimiothérapie. La biopsie (réalisée la plupart du temps en conditions stéréotaxiques sous anesthésie locale) est un acte diagnostique qui peut être proposé soit lorsque la chirurgie est trop risquée, soit si le type de tumeur suspecté se traite sans chirurgie.

Sur le plan chirurgical nous disposons des dernières avancées technologiques permettant la prise en charge de la majorité des tumeurs intracrâniennes (Neuronavigation, Echographie peropératoire, Microscope opératoire, Endoscopie, Dissecteur à ultrasons…). Si la plupart de nos patients sont opérés sous anesthésie générale (endormis), pour la chirurgie des gliomes cérébraux, nous avons mis au point une méthode unique de chirurgie éveillée basée sur l'hypnose, en collaboration avec les anesthésistes. Cette technique permet de faire travailler les patients en temps réel pendant la chirurgie, pour préserver au mieux les zones du cerveau indispensable au langage, à la vision, à la mémoire…

Enfin, notre service est impliqué dans plusieurs projets de recherche clinique nationaux (Etude GBMED que nous coordonnons, BCB-Glioblastome, Etude RESECT), et locaux (étude SETMAR, étude ELASTOGLI). Nous faisons également partie du réseau de soin national RENOCLIP (Reseau de Neuro-Oncologie CLInico-Pathologique, regroupant les anciens réseaux POLA, RENOP et TUCERA).

Pour certaines tumeurs intracrâniennes, le traitement peut combiner chirurgie et radiothérapie, ou être une radiothérapie exclusive. Le service de radiothérapie dispose de moyens de traitements comme le cyberknife ou la tomothérapie qui permettent d’avoir une grande précision sur les zones à traiter en limitant ainsi le plus possible l’irradiation des tissus sains.

chirurgie éveillée avec la Neuronavigation

Ci-dessus, chirurgie éveillée avec la Neuronavigation. L'IRM du patient est recalée informatiquement à la tête du patient, ce qui permet une "navigation" en temps réel dans l'IRM préopératoire, au cours de la chirurgie, pour définir au mieux les limites tumorales