bandeau de présentation de la cancérologie au CHRU de Tours

Présentation des cancers du poumon

Le cancer broncho-pulmonaire est un des cancers les plus fréquents avec près de 39000 nouveaux cas par an en France. L’équipe de Pneumologie du CHU de Tours prend en charge environ 350 nouveaux patients par an.

Le tabac est le premier facteur de risque de ce cancer. La prévention du cancer et son dépistage précoce dans le service de pneumologie du CHU de Tours est en lien étroit avec la tabacologie pour aider au sevrage du tabac toute personne le désirant. Nous sommes très impliqués dans des études de recherche clinique pour démonter l’intérêt du dépistage du cancer pulmonaire comme le prouve son importante adhésion au projet AIR (http://www.projet-air.org/) (http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre/Actualite/Sante/n/Contenus/Articles/2016/08/01/Depistage-du-cancer-on-recherche-des-volontaires-2798316)

Nous disposons d’un plateau technique offrant toutes les techniques d’explorations nécessaires pour aboutir à un diagnostic rapide telles que la fibroscopie bronchique mais également l’écho endoscope bronchique qui permet l’exploration de ganglions autour des bronches évitant ainsi certaines interventions chirurgicales à visée diagnostique (Photos 5 et 6). Il s’agit de technologies récentes mini-invasives réalisées en ambulatoire qui aboutissent au diagnostic plus rapidement et de manière moins agressive que la chirurgie.

Chaque cancer est différent et sa caractérisation précise est indispensable pour adapter au mieux le traitement. C’est pour cela que tous les prélèvements réalisés à visée diagnostic sont systématiquement adressés à la plateforme de biologie moléculaire des cancers labellisée par l’Inca qui réalisera cette caractérisation. La proximité et son implantation au cœur même du CHU de Tours permettent des délais de rendus de résultats parmi les plus courts.
Les traitements proposés au patient tiennent compte des recommandations nationales et internationales de prise en charge du cancer bronchique allant de la chirurgie, de la radiothérapie stéréotaxique (cyberknife), de la radiochimiothérapie à la chimiothérapie, immunothérapie ou thérapies ciblées. Pour certains patients provenant de l’ensemble de la région, une libération des voies aériennes est nécessaire. Les médecins du service de pneumologie du CHU de Tours sont formés à la pratique de la bronchoscopie rigide, qui se déroule sous anesthésie générale et permet la pose de prothèse endobronchique. 

La majorité des traitements se déroule en ambulatoire en hôpital de jour de Pneumologie (Photos 7 et 8).    

Il est fréquemment proposé au patient de participer à des essais cliniques via notamment l’Intergroupe Français de Cancérologie Thoracique (IFCT http://www.ifct.fr/index.php/fr/). Le patient est libre de participer ou non à ces essais qui peuvent lui permettre l’accès à des thérapies innovantes. Depuis plusieurs années, le service de Pneumologie fait parti des premiers centres inclueurs dans des essais cliniques au même titre que d’autres centres français de réputation internationale. Trois infirmières ou attachés de recherche clinique travaillent en collaboration avec les médecins et en contact avec les patients qui ont souhaités participer à des protocoles de recherche clinique.

L’accompagnement du patient est organisé autour de la consultation d’annonce, d’une psychologue présente dans le service mais également en collaboration avec le centre de la douleur, les soins de support, l’équipe de tabacologie et les consultations de maladies professionnelles… Le service est bien sûr impliqué dans le réseau Oncocentre et Onco37.

Le cancer pulmonaire n’est pas notre seule préoccupation. Les médecins prennent aussi en charge les autres cancers du thorax : tumeurs du thymus et mésothéliome... Le service de Pneumologie du CHU de Tours fait partie des 12 centres experts régionaux dans le cadre de la prise en charge des tumeurs du thymus (RYTHMIC  http://www.rythmic.org/01/) et travaille en lien avec le réseau Rythmic en tant que centre interrégional.  Les dossiers sont systématiquement présentés en audio et visioconférence avec le centre expert national à l’institut Gustave Roussy en collaboration avec le centre Berard à Lyon