bandeau de présentation de la cancérologie au CHRU de Tours

L'accompagnement des proches

Le groupe fratrie

La maladie cancéreuse, les traitements et l’angoisse qu’elle génère vont perturber profondément les échanges familiaux. Les modifications physiques (perte de cheveux, perte de poids, fatigue, etc.) sont source de souffrances et d’inquiétudes pour la fratrie et les parents. Le cancer d’un frère ou d’une sœur est selon l’âge différemment ressenti et vécu par les membres de la fratrie. La vie familiale est profondément bouleversée et s’organise autour de l’enfant malade. Soucieux de prendre en compte les difficultés traversées par les frères et sœurs les psychologues ont mis en place des groupes depuis plusieurs années. Ces groupes réunissent à chaque période de vacances scolaires les frères et sœurs des enfants suivis en oncologie pédiatrique. Un affichage dans le service indique la date, le lieu et l’heure de ces groupes. Ces temps d’échanges visent à donner un espace à la fratrie et à rompre le sentiment d’isolement en donnant à chaque frère et sœur la possibilité d’avoir une place dans l’établissement qui prend en charge son frère ou sa sœur malade. Dans ce temps qui leur est dédié, l’objectif majeur est de favoriser la rencontre avec d’autres jeunes frères et sœurs qui sont dans la même situation. La fratrie peut bénéficier de l’expérience et de l’expression des uns et des autres.

Groupes d'enfants de parents malades « Questions d’Enfants »

Depuis 2010, le CHU de Tours a constitué, en lien avec la Ligue contre le cancer (Comité d’Indre-et-Loire), un groupe de parole pour enfants dont un parent est atteint de cancer.

Ce dispositif a été inspiré par l’expérience de l’Institut Gustave Roussy, qui pratique ces groupes de parole depuis plus de 25 ans, avec des résultats très positifs sur la qualité de la communication autour de la maladie, du pronostic, des effets secondaires, et sur la diminution de l’angoisse et de l’isolement.

Les parents d’enfants de moins de 18 ans sont invités à participer en famille à ces groupes de parole, qui sont destinés à des fratries entières (si possible) concernées par la maladie d’un parent.

Les objectifs sont de répondre aux questions des enfants sur la maladie, les traitements, les effets secondaires, et de libérer la parole sur les éventuelles frustrations du quotidien ou angoisses non exprimées.

Ces groupes de parole sont animées par un binôme médecin + psychologue, et ont lieu le mercredi après-midi. Deux séances à quinze jours d’intervalle sont organisées pour chaque inscription. La première séance commence par la projection d’un film permettant de lancer la discussion, puis la discussion est animée par le binôme encadrant. Après les échanges, un temps de goûter est organisé et permet aussi des échanges plus informels. Lors de la deuxième séance, les enfants et les parents sont invités à parler de ce que les échanges précédents ont apporté, ce qui permet de compléter les réponses aux éventuelles questions résiduelles.