bandeau de présentation de la cancérologie au CHRU de Tours

La recherche clinique en cancérologie

La recherche fondamentale

La recherche fondamentale étudie les maladies, leur dysfonctionnement et élabore les médicaments en laboratoire. Elle a aujourd’hui devant elle un champ d’investigations considérable en cancérologie.

En effet, le concept de dysfonctionnement ciblé à l’origine de la transformation cancéreuse d’une cellule conduit à découvrir des centaines voire des milliers d’anomalies dont chacune est spécifique d’un type de cancer. Chaque laboratoire de recherche fondamentale, dans ce domaine, se consacre à étudier, le plus souvent, un seul dysfonctionnement pour trouver la correction ou l’antidote du cancer correspondant. Cette immense base de connaissances est aujourd’hui universelle et interactive grâce aux échanges entre chercheurs, aux publications et aux réunions scientifiques.

Parmi les équipes reconnues par le ministère de la recherche, plus du tiers des équipes de la faculté de médecine sont des équipes travaillant dans le domaine de la cancérologie :

  1. L’équipe CNRS 7292 « Génétique, Immunothérapie, Chimie et Cancer »  avec plusieurs composantes qui travaillent tous dans le domaine de la cancérologie :
    • La synthèse et le mécanisme d’action d’anticorps monoclonaux dirigés vers les cellules cancéreuses
    • La pharmaco-cinétique (   ) des anticorps monoclonaux
    • Le mécanisme d’action des cellules de l’environnement tumoral sur la pousse des cellules tumorales, notamment dans les leucémies
    • La synthèse de nouveaux médicaments anti-tumoraux
  2. L’unité INSERM  U 1069 « Nutrition, Croissance et Cancer » qui travaille sur les mécanismes de l’alimentation sur la croissance tumorale de certains cancers
    • Deux autres équipes, non dédiées spécifiquement au cancers ont des thématiques s’y rattachant :
    • L’unité INSERM U 966 « Morphogénèse et antigénicité du VIH et des virus des hépatites  qui étudie le rôle des virus des lépatites dans la survenue des cancers du foie
    • L’unité INSERM U 1100 « Centre d’Etudes des Pathologies respiratoires » qui étudie la possibilité de traiter les cancers du poumon par nébulisation de médicaments de chimiothérapie.

La recherche clinique

Les traitements d’aujourd’hui ont considérablement bénéficié de la recherche qui a été réalisée au cours des dernières décennies, et l’espérance de vie avec un cancer a été significativement prolongée dans de nombreuses pathologies.

Elle permet aux malades de bénéficier des meilleurs traitements et d’avoir accès à de nouveaux médicaments impossibles à obtenir hors du champ thérapeutique des études cliniques. Elle donne accès à l’innovation biologique pour améliorer le diagnostic, le pronostic et le suivi des maladies.

Pour arriver à ces résultats, qui sont toujours perfectibles, plusieurs dizaines de milliers de malades ont accepté de participer à des protocoles de recherche clinique, aussi appelés essais cliniques.

Qu’est-ce qu’un essai clinique?

C’est l’évaluation:

  • de nouveaux médicaments ou nouvelles association de médicaments (contre la maladie ou ses effets secondaires) visant à améliorer encore les résultats des traitements
  • de nouvelles façons de les administrer (par exemple un comprimé plutôt qu’une injection)
  • de nouvelles techniques de traitement (nouveau type d’opération chirurgicale ou de radiothérapie)

 

Le déroulement d’un essai clinique

  • Après un accord légal de deux organismes de contrôle (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et Comité de Protection des Personnes)
  • Proposition de participation au patient selon des critères définis par chaque essai
  • Signature du consentement éclairé par le patient et le médecin
  • Surveillance du patient (recueil de tous les effets secondaires)
  • Des résultats indispensables à la découverte de nouvelles stratégies thérapeutiques qui pourront bénéficier à un grand nombre de personnes touchées par le cancer
  • Une équipe médicale proche du patient : médecins, attachés de recherche clinique, infirmières de recherche clinique dynamique, disponible, à l’écoute

 

Bénéfices et contraintes

  • Bénéfices
  • Accès à un traitement innovant
  • Équipe dédié
  • Suivi adapté et rigoureux
  • Contraintes
  • Visites supplémentaires
  • Examens supplémentaires
  • Respect du calendrier de l’essai

 

La recherche clinique en cancérologie au CHU de Tours

   C’est actuellement X essais cliniques en cours, soit environ 1/3 de toute la recherche clinique du CHU de Tours, tous essais confondus ; cela représente plusieurs centaines de patients atteints de cancers qui sont inclus chaque année dans ces essais.

    Dans  X  essais, le coordinateur est un cancérologue du CHU