bandeau de présentation de la cancérologie au CHRU de Tours

La consultation d'annonce de diagnostic

Consultation d’annonce de diagnostic ou de rechute d’un cancer

En réalité, il convient de parler de dispositif d’annonce plutôt que de consultation d’annonce.

Pour répondre à la demande des patients formulée lors des premiers États Généraux des malades organisés par la Ligue Nationale Contre le Cancer en 1998, le dispositif d’annonce (mesure 40 du Plan cancer 2003-2007) est devenu une obligation au diagnostic et lors de la rechute. Il doit être mis en place dans tous les établissements traitant des patients atteints de cancer.

Ce dispositif est destiné à personnaliser les conditions de l’annonce du diagnostic de cancer. Il est composé de  4 temps :

 

  • Un temps médical avec l’annonce du diagnostic et la proposition de traitement décidée en Réunion de Concertation Pluridisciplinaire (RCP),
  • Un temps d'accompagnement soignant (TAS) : immédiatement ou à distance des consultations médicales, c’est un temps d'information et de réexplication de la maladie, des traitements et des complications des traitements.
  • Une évaluation des besoins en soins de support (SDS) pouvant conduire à une consultation avec une psychologue, une assistante sociale, une diététicienne …..
  • Un temps d’articulation (TA) pour  permettre une meilleure coordination entre le médecin traitant et les établissements de soins.

Il s’appuie sur une prise en charge pluridisciplinaire et facilite l’implication du patient dans les prises de décision thérapeutiques.