IFMEM - Présentation de l'institut

Établissement public avec support hospitalier
Siret : 26370018900230 - Naf : 851A - Finess : 370004426
Formation agréée par le ministère de la santé en date du 06 mars 1968.
Fonctionnement et équipement transférés à la région depuis le 1er juillet 2005.

Tutelles

Le transfert, à la région à compter du 1er juillet 2005 du fonctionnement et de l'équipement des écoles et des instituts de formation paramédicaux et des sages-femmes, est mentionné dans les dispositions de la loi n° 2004 - 809 du 13 août 2004 relatives aux libertés et responsabilités.

Le Centre Hospitalier Universitaire de Tours, siège des centres de formation, reste l'Organisme Gestionnaire qui reçoit une subvention annuelle de fonctionnement et d'équipement émanant du conseil régional de la région Centre.
La région est compétente pour attribuer les bourses.
La gestion du personnel est confiée à l'organisme gestionnaire.

logos ministère regions centre et chruL'I.F.M.E.M est sous une triple tutelle.

1) Une tutelle législative et pédagogique : l'Etat. Le Ministère de la Santé / l'Agence Régionale de Santé du Centre / la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale du Centre

Elle est chargée de :

  • veiller au respect de l'application des textes officiels et des mesures réglementaires 
  • valider la formation et le suivi pédagogique dispensés ainsi que les examens de fin de cursus

2) Une tutelle financière : La Région

Elle a en charge le fonctionnement et l'équipement de toutes les écoles et instituts du secteur sanitaire et social de la région. Elle assure la quasi totalité de la prise en charge financière du coût de formation en versant une enveloppe budgétaire annuelle à l'organisme gestionnaire.

3) Une tutelle administrative : l'Organisme Gestionnaire : Le C.H.U.

Elle est chargée du suivi du fonctionnement général des écoles et instituts de l'établissement, de la préparation du budget de fonctionnement, du plan pluriannuel d'investissement et de rendre des comptes à la région.

Localisation

L'Institut est situé sur le site de l'Institut de Formation des Professions de Santé à proximité de l'hôpital Trousseau, Tours sud

Coordonnées

Institut de Formation
de Manipulateurs d’Électroradiologie Médicale
 

Adresse correspondanceAdresse géographique
IFMEM
Site IFPS - CHRU de Tours
37044 Tours cedex9
IFMEM
Site IFPS - CHRU de Tours
2, rue Mansart
37170 Chambray-lès-Tours

Téléphone : 02 47 47 37 42
Fax : 02 47 47 88 65

E.Mail : ecole.radio@chu-tours.fr
Direction : MAZET Jean-Pierre

Organigramme et Équipe pédagogique

Direction administrative des écoles hospitalières (c'est la Direction du Personnel et des Affaires Sociales qui en assure la gestion en tant qu'organisme gestionnaire)

Une équipe pédagogique composée d'un directeur et de quatre cadres formateurs permanents et plus de 150 intervenants vacataires

Direction de l’I.FME.M

  • Monsieur MAZET Jean-Pierre, Directeur IFMEM. Le directeur est assisté d'un conseil pédagogique et d'un conseil de discipline.
  • Monsieur le Pr Laurent BRUNEREAU, est le conseiller scientifique de l’institut de formation. Il participe à l’élaboration du projet pédagogique de l’IFMEM, et garant de la qualité des enseignements médicaux.

Une équipe pédagogique

Elle est composée d'un directeur et de quatre cadres de santé, formateurs permanents, et environ 250 intervenants vacataires.
Pour dispenser les enseignements, l’équipe pédagogique de l’IFMEM fait appel à des professionnels de santé experts, essentiellement des manipulateurs d’ERM et des radiologues, ce qui est un gage d'optimisation de qualité de formation au regard des évolutions des soins et de la santé.

Un secrétariat

  • Une secrétaire, adjointe administrative, chargée de la gestion de la formation initiale.
  • Une secrétaire, adjointe administrative, chargée de l’administration de la formation continue.

Gouvernance

L'arrêté du 21 avril 2007 modifié par l'arrêté du 02 août 2011 précise la gouvernance des Instituts de Formation (conseil pédagogique, conseil de discipline, présences et absences aux enseignements, interruption de la formation, droits et obligations des étudiants, vaccination, motifs d'absence, liste des membres du conseil pédagogique et du conseil de discipline, rapport annuel d'activités).

Projet Pédagogique

1- Généralités

Le projet pédagogique est un document de référence qui détermine les orientations pédagogiques et professionnelles de l'institut. Il sert de contrat entre les acteurs (équipe pédagogique/étudiants/professionnels). Il permet de clarifier les missions, et de fédérer les énergies. Il résulte d'une démarche collective animée par les responsables et les cadres de l'institut. Il doit être réactualisé chaque année si besoin.
Le niveau actuel d'exigence demandé aux professionnels de la santé, face aux multiples techniques d'explorations et à la qualité des soins dispensés au patient, nous incite à définir des objectifs de formation en cohérence avec la réalité professionnelle.

Le projet pédagogique a pour ambition :

En formation initiale

  • de proposer aux étudiants une formation polyvalente de qualité dans les différents domaines d’activité de leur futur métier en adéquation avec la réalité professionnelle.

En formation continue

  • de proposer aux professionnels des sessions de formation leur permettant de maintenir, de réactualiser leurs connaissances, leurs compétences dans leur propre secteur mais aussi dans les autres domaines pour favoriser une éventuelle mobilité.

Ces formations s’adressent aux manipulateurs diplômés du secteur public et du secteur privé sur le plan local, régional et national.

2- Objectifs de la formation.

Cette formation initiale doit :
Permettre aux étudiants d'acquérir, de développer des connaissances et des compétences professionnelles.
Conduire le futur professionnel à assurer ses missions dans un souci constant d’une qualité optimale de soins dispensés au patient.

3- Choix pédagogique :

Le suivi pédagogique est fondé sur l’accompagnement et le développement personnel de l’étudiant dans un système de formation par alternance favorisant la dynamique des apprentissages et l’appropriation des savoirs.
Pour chaque matière, l’enseignement théorique est dispensé sous trois formes différentes :

  • Des cours magistraux dispensés par des médecins, des manipulateurs d’ERM, ou des professionnels experts,
  • Des travaux personnels guidés,
  • Des travaux pratiques et des travaux dirigés.

Ces deux dernières méthodes d’enseignement constituent un temps d’apprentissage privilégié.
Elles sont réalisées par les formateurs ou des professionnels disposant de compétences spécifiques.

4- Méthodes pédagogiques :

Cette appropriation des savoirs se construit à partir d’un(e) :

  • Pédagogie alternant les méthodes déductives et inductives.
  • Prise en charge par l’étudiant, de sa propre formation.
  • Implication des différents professionnels (formation, tutorat : encadrement, évaluation).
  • Renforcement de l’enseignement théorique par de nombreuses séances de TP, de TD ou de TPG.
  • Évaluation périodique et systématique de l’enseignement théorique, clinique et pratique.
  • Encadrement et un suivi des étudiants par l’équipe pédagogique.

5- Stratégie pédagogique : l’alternance

L'institut a choisi, face à sa situation géographique, en fonction des moyens et des contraintes des différents sites de stage, un système de formation par alternance fondé sur un enseignement théorique et clinique, en « bloc-système », de 4 semaines de stage / 4 semaines de cours.

6 - L'encadrement et les personnes ressources

Pour répondre aux objectifs visés, l'Institut met en place un programme de formation adapté à la réalité professionnelle et des moyens nécessaires pour assurer les deux missions de formation qui lui sont confiées : la formation initiale et la formation continue.

Pour optimiser la réussite professionnelle des étudiants, l'équipe pédagogique de l'Institut cherche à développer le partenariat avec les professionnels des différents secteurs d'activité en les associant étroitement à la formation.

Il s'agit d'utiliser tout le potentiel des compétences collectives issues du terrain pour former les « pairs » de demain.

7- Le suivi pédagogique :

Dans son projet pédagogique, l’équipe d’encadrement de l’Institut attache une grande importance au suivi pédagogique des étudiants.

Les outils du suivi pédagogique :

La gestion du présentéisme :

La présence des étudiants aux TP, TD, aux stages cliniques et à certains cours magistraux inscrits dans le projet pédagogique de l’IFMEM est obligatoire. (art.28 de l'arrêté du 21 avril 2007 modifié par l’arrêté do 02 août 2011).

Le soutien particulier :

Un soutien particulier, pour les étudiants en difficulté, peut être proposé par le conseil pédagogique, susceptible de lever les difficultés sans allongement de la formation.

Le suivi du contenu de l'enseignement :

Pour chaque intervention (cours, TP, TD, réunions) la traçabilité du contenu (sommaire) est porté sur la fiche dédiée à cet effet et tenue à jour par un étudiant désigné en début d'année. Cette fiche est centralisée et archivée.

Le suivi du dossier scolaire :

Le dossier scolaire de chaque étudiant de la promotion est visé régulièrement par le cadre formateur responsable de promotion. Il contient les notes du contrôle continu, les bilans et les fiches d’évaluation des stages cliniques.

Le suivi des notes des évaluations des Unités d’Enseignement (Les UE) :

Chaque enseignement fait l'objet d'un contrôle continu le plus souvent écrit. Toute évaluation non validante, c’est-à-dire avec une note inférieure à 10/20, génère un entretien avec le cadre formateur responsable de la promotion de l'étudiant, voire avec le directeur de l'institut de formation.

Le suivi des bilans de stages :

Chaque étudiant doit fournir un travail écrit au retour de son stage clinique. Ce travail consiste en une analyse d’une situation professionnelle réellement vécue durant le stage. Un référent pédagogique, désigné pour chaque étudiant,  est chargé de le faire progresser jusqu’à la validation de ce travail écrit qui conditionne  directement la validation du stage clinique.

Au cours de chaque stage réalisé, le tuteur du stage considéré peut valider dans le portfolio du stagiaire certains critères de compétences, et certains gestes ou activités de soins comme acquis ou validés.

Les réunions de régulation :

Les membres de l'équipe pédagogique se réunissent régulièrement (au moins 2 fois par mois).
Le cas d’un étudiant présentant une difficulté ou une demande particulière peut y être étudié. L’équipe propose une stratégie pédagogique personnalisée pour lui venir en aide.
Des réunions de régulation (équipe pédagogique/étudiants) concernant l’ensemble du contenu de l’enseignement théorique et pratique, peuvent être programmées à l’initiative de l’équipe pédagogique ou des délégués de chaque promotion.

Le suivi formatif en stage clinique :

Chaque terrain de stage reçoit régulièrement la visite d'un cadre formateur de l'IFMEM.
Ce suivi permet d'avoir le ressenti direct et "à chaud" de l'étudiant sur le lieu du stage, ainsi que l'avis des professionnels de santé concernés (manipulateurs, secrétaires, cadres de santé, radiologues, etc.).
Ces visites ont pour but de vérifier l'atteinte des objectifs de stage, de mettre en place d'éventuels réajustements, et éventuellement apporter une aide méthodologique à l’équipe tutorale.
Dans certains cas, soit à la demande de l'étudiant, soit à la demande du cadre ou des professionnels de la structure d'accueil, un cadre formateur peut participer à l'évaluation de fin de stage.




02 47 47 47 47 / Standard