Déclarer un effet indésirable

Pour les professionnels de santé

QUELS EFFETS INDÉSIRABLES DÉCLARER ?

Les effets susceptibles d'être dus à un médicament (même si le lien avec le médicament n'est pas certain), en particulier s'ils sont :

  • graves = provoquant ou prolongeant une hospitalisation, conduisant au décès ou susceptibles de mettre la vie  en danger ou entraînant une invalidité ou une incapacité,
  • inattendus = non mentionnés dans le résumé des caractéristiques du produit (Vidal).

Leur déclaration immédiate au Centre Régional de Pharmacovigilance est obligatoire (Décret du 13 mars 1995) pour les médecins, chirurgiens-dentistes, sages-femmes, pharmaciens et les membres des professions de santé.
Les autres effets indésirables peuvent également être déclarés sans obligation réglementaire.

COMMENT LES DÉCLARER ?

Chaque déclaration sera analysée et un courrier de synthèse sera adressé. Ces déclarations sont enregistrées et transmises à l'Afssaps, sans mention de nom, ni du déclarant ni du patient.

Pour les patients

Les patients peuvent déclarer les effets indésirables suspectés d'être liés à l'utilisation d'un ou de plusieurs médicaments.

COMMENT LES DÉCLARER ?

Par une fiche de déclaration d'effet indésirable à renvoyer au
Centre Régional de Pharmacovigilance CHRU de Tours
37044 TOURS Cedex



Retour page du service



02 47 47 47 47 / Standard