Fiche identité du service

Chef de service :

Pr LAFFON Marc - Professeur des Universités - Praticien Hospitalier

Secrétariat :

02 47 47 38 10 (hors consultations)

POUR LES CONSULTATIONS, CLIQUEZ ICI

Unité(s) du service :

Téléphone du secrétariat :

02 47 47 38 10 (sauf consultations)

Cadre de santé :

Mme FOUBERT Céline (Anesthésie B2A). Mr Victor BORGES-SILVA (Anesthésie ODG)

Où se situe l'unité ?


Site : Hôpital Bretonneau- Bâtiment : B30- Niveau/étage : RDC.

Visualiser sur le plan :

Informations sur l'unité :

Médecins Anesthésistes-Réanimateurs :

Secteur « Tête & Cou »

Dr BERTRAM Luc
Dr DERGHAM Wajih
Dr ELAROUSSI Djilali
Dr FOURNIER Éric
Dr GARNELI Anastasia
Dr HAMZA Mohamed
Dr PROUST BERHOUET Anne 
Dr SEREKIAN Jean-Marc

Secteur « Gynéco-Obstétrique & Urologie »

Dr ABIDI Slaheddine 
Dr ANDRIANASOLONANAHARY Rija 
Dr 
BENSENOUCI Mohamed
Dr BIRANGUI Lucie
Dr LIBSIG Elisabeth
Dr MANGIN Jean-Christophe
Dr MILLE ZEMMOURA Bénédicte
Dr PETROVA Ekaterina
Dr RENAUDEAU François 
Dr 
RIZK Jessica 

Téléphone du secrétariat :

02 47 47 87 85 (lundi et mercredi) - sauf consultations

Cadre de santé :

M. Victor BORGES-SILVA

Où se situe l'unité ?


Site : Hopital Clocheville- Bâtiment : C0- Niveau/étage : RDC - Bâtiment Jean de la fontaine.

Visualiser sur le plan :

Informations sur l'unité :

Médecins Anesthésistes-Réanimateurs :

Dr Osamah ARAFAH
Dr Stéphanie BÉNARDEAU
Dr Nawel BENGUELLA 

Dr Roland CRENN
Dr Gildas GUÉRET
Dr François LENGELLÉ
Dr Véronique LESAGE
Dr Elsa MAROT

Présentation du service :

 

- Secrétariat du service et du chef de service : 02 47 47 38 10 (hors consultations)
- Pour les consultations, cliquez ici

 

Le Service d’Anesthésie-Réanimations 1 prend en charge l’anesthésie ainsi que les soins avant et après l’intervention (préopératoires et postopératoires) des patients opérés à l’Hôpital Bretonneau (Neurochirurgie et Neuroréanimation, Neuroradiologie, O.R.L., Ophtalmologie, Urologie, Gynécologie et Obstétriqueet à l’Hôpital pédiatrique Clocheville (Neurochirurgie, Neuroradiologie, O.R.L., Chirurgie Viscérale, Chirurgie Orthopédique, Chirurgie Cardiaque).

Les patients sont adressés à la consultation d’anesthésie (ou préanesthésique) par le spécialiste (chirurgien, obstétricien, radiologue…).

Cette consultation est obligatoire en France. Elle doit être réalisée plusieurs jours avant l’intervention (en dehors des urgences). Elle comprend un interrogatoire complet sur votre passé médical et chirurgical, et un examen physique ; elle permet :

  • d’évaluer le risque anesthésique et opératoire, en fonction des facteurs susceptibles d'interférer avec le déroulement de l'anesthésie (antécédents médicaux, chirurgicaux, gynécologiques), des traitements suivis ;
  • d’informer le patient sur l’anesthésie ;
  • éventuellement, de décider des explorations (bilan sanguin, ECG…) et/ou d’une préparation spécifiques en vue de l’intervention chirurgicale (arrêt de certains traitements ou relais par un autre produit quelques jours avant l’intervention, ajustement de traitement contre l’hypertension artérielle, le diabète…) ;
  • de définir la technique d'anesthésie qui sera utilisée (« Information médicale sur l'anesthésie chez l'adulte » et « Information médicale sur l'anesthésie chez l'enfant »).

La consultation limite les risques de complications pendant et après l’intervention (peropératoires et postopératoires), en décelant par exemple un terrain allergique ou une intubation qui serait difficile pendant l'opération.

Les patients sont également informés des moyens pouvant être mis en œuvre pour combattre la douleur après l’intervention (postopératoire). Les principaux médicaments antalgiques, utilisés seuls ou en association, sont le paracétamol, les anti-inflammatoires, la morphine et ses dérivés, ainsi que les anesthésiques locaux. Leur administration peut se faire par voie intraveineuse, péridurale, sous-cutanée, orale… Une pompe à morphine, également appelée PCA, peut vous être proposée selon le type d’intervention réalisée (« Information médicale sur l'analgésie périopératoire »).

Les femmes enceintes devant accoucher à l’Hôpital Bretonneau sont également systématiquement vues en consultation d’anesthésie. Une analgésie péridurale leur est proposée, cette technique est très largement réalisée pour les accouchements et les césarienne (« Information médicale sur l'analgésie péridurale »).

Enfin le médecin anesthésiste-réanimateur peut vous proposer de participer à une recherche biomédicale. Cette activité, très strictement encadrée par la loi, fait partie des missions des Hôpitaux Bretonneau et Clocheville dépendants du Centre Hospitalier Régional et Universitaire de TOURS, rattaché à l’Université François-Rabelais.

La veille de l’intervention, le patient reçoit la visite de l'anesthésiste pour faire un dernier point. Ce ne sera pas forcément le même que celui rencontré pendant la consultation. La visite préanesthésique est obligatoire et se fait dans la chambre du patient. Son but est de vérifier qu'aucun élément de dernière minute n’est venu modifier l’état de santé depuis la consultation. L'anesthésiste explique de nouveau la procédure au patient qui a toujours le choix de changer d'avis concernant l'anesthésie. À la fin de la visite, l'anesthésiste reçoit le consentement du patient concernant sa prise en charge. La visite préanesthésique est aussi le moment de rassurer le patient et de répondre à ses dernières questions.

Lors de l’intervention, les patients sont pris en charge par un médecin spécialisé en anesthésie-réanimation et un infirmier anesthésiste diplômé d’état.

L’anesthésie peut être générale (le patient est « endormi »), loco-régionale (seule la zone opérée est anesthésiée) ou combinée, l’anesthésie loco-régionale étant alors administrée conjointement à l’anesthésie générale pour bloquer la douleur pendant et après l’intervention (« Information médicale sur l'anesthésie chez l'adulte » et « Information médicale sur l'anesthésie chez l'enfant »).

Après l’intervention, tous les patients passent en Salle de Surveillance Post-Interventionnelle (SSPI ou « salle de réveil »), où la surveillance et les soins sont maintenus entre une et plusieurs heures, jusqu’à ce qu’ils puissent retourner dans le service d’hospitalisation, en tout confort et toute sécurité. Si l’hospitalisation est prévue en ambulatoire, les patients peuvent sortir le jour même, après accord de l’anesthésiste et du chirurgien (« Recommandations avant anesthésie ambulatoire en Gynécologie », « Recommandations avant anesthésie ambulatoire en ORL » et « Recommandations avant anesthésie ambulatoire en Urologie »).

Dans certains cas, les patients ne retournent pas directement dans le service d’hospitalisation mais, du fait de la chirurgie ou de leur état de santé, vont en réanimation ou en unité de soins continus pour une surveillance plus étroite.

Certains patients ont une pathologie neurochirurgicale initialement grave et sont adressés directement en réanimation neurochirurgicale. Après stabilisation et concertation, ils peuvent bénéficier d’une intervention chirurgicale ou d’une intervention en radiologie interventionnelle.

Le traitement de la douleur est ajusté et prescrit pour la période postopératoire (« Information médicale sur l'analgésie périopératoire »).

Outre l’activité d’anesthésie et de réanimation, les médecins du service mettent en places des dispositifs implantables (chambre implantable ou PAC, PICC Line…) pour les chimiothérapies et les traitements au long cours.

Par ailleurs, les médecins anesthésistes-réanimateurs du service assurent une consultation d’hypnothérapie médicale (1 demi-journée par semaine) et une consultation d’acupuncture (1 demi-journée par semaine également). Une autre demi-journée d’acupuncture est assurée par un médecin anesthésiste-réanimateur au Centre de la Douleur.

Les anesthésistes de l’Hôpital Bretonneau et de l’Hôpital Clocheville exercent dans plusieurs spécialités chirurgicales, mais ont tous une ou plusieurs sur-spécialités (anesthésie en urologie, en neurochirurgie, en maternité…).

La nuit et le week-end, chaque jour de l’année, 3 médecins anesthésistes-réanimateurs sont de garde sur place à l’hôpital Bretonneau : l’un assure la réanimation neurochirurgicale ; les deux autres, aidés de deux infirmiers anesthésistes, assurent la maternité, les urgences chirurgicales et la salle de surveillance post-interventionnelle. À l’hôpital pédiatrique Clocheville, l’équipe de garde est constituée de 2 médecins anesthésistes-réanimateurs (l’un sur place, l’autre en astreinte) et 1 infirmier anesthésiste (en astreinte). Ils prennent en charge les urgences chirurgicales et/ou néonatales d’une part, et la salle de surveillance post-interventionnelle d’autre part.

 

02 47 47 47 47 / Standard