Ablation de matériel d'ostéosynthèse

I. Indications de l’intervention

  • 9 mois à 1 an après une greffe osseuse maxillaire
  • 6 mois après une fracture mandibulaire ou maxillaire
  • 1an après une ostéotomie

C’est le retrait des plaques en titan mises pour aider à la consolidation

II. Intervention

1.    Avant l’intervention

Une consultation avec un médecin anesthésiste est obligatoire.

Ne pas prendre d’aspirine dans les 10 jours précédents l’intervention.

2.    Technique opératoire

Durée opératoire : 15 min à 45min

Sous anesthésie générale, l’enfant est totalement endormi.

On reprend les cicatrices de la précédente intervention, la gencive est soulevée pour exposer le matériel. Retrait de celui-ci et fermeture avec du fils résorbable c'est-à-dire qu’il partira tout seul au bout de 21 jours.

3.    Suites post-opératoires et convalescence

Durée d’hospitalisation : sortie le soir même ou le lendemain

L’alimentation doit être molle, tiède ou froide. Il faut éviter une nourriture trop chaude, trop épicée ou trop acide, comme les jus d’orange.

La douleur est bien contrôlée par la prise des antalgiques prescrits

I.     Complications

1.    Immédiates

a.    Fréquentes

Saignements : un petit saignement peut persister pendant quelques heures à une nuit suivant l'intervention.

b.    Rares

Hypoesthésie ou anesthésie  de la lèvre inférieure : c’est une diminution ou une perte de la sensibilité de la lèvre inférieure. Le nerf alvéolaire inférieur chemine à l’intérieur de la mandibule et en émerge pour gagner la lèvre en regard de la canine et de la première prémolaire. Si une plaque a du être posée à proximité, il peut être lésé entraînant une perte de la sensibilité de la lèvre inférieure du côté atteint, temporaire ou exceptionnellement définitive.

Cellulite : c’est une infection des tissus mous de la joue, elle peut survenir quelques jours à quelques semaines après l’intervention. Elle cède par un traitement antibiotique adapté.

 

02 47 47 47 47 / Standard